(Communiqué)

 

« Il fallait être présent à cette élection départementale sur la canton 10… au moins pour pouvoir porter notre vision politique du MoDem’66.

Je tiens tout d’abord à remercier nos électeurs et nos candidats courageux, car être présent à cette élection comme à d’autres, c’est préserver et porter nos valeurs démocratiques, celles de notre mouvement.

Ensuite, dire que les 80% de ceux qui ne se sont pas déplacés n’ont aucune légitimité à se plaindre sur les actions, les projets, ainsi que sur la gouvernance que nous impose malheureusement la majorité départementale.

Oui, les résultats de ce premier tour ne font que confirmer, s’il fallait encore le dire, la politique menée depuis si longtemps par les dirigeants de gauche, mais aussi de droite dans ce département. Le MoDem’66 dénonce cette politique du chacun pour soi, du clientélisme à longueurs de communiqués. Et pourtant, il semblerait que cela reste la règle sur ce territoire.

Enfin, nous restons fidèles à la ligne fixée à chaque élection, les électeurs seront encore une fois juges et responsables de leur vote, nous les laissons à leurs ambitions ».

Guy Torreilles, président du MoDem’66