Noredine Bensalem, son épouse Sonia et son frère Momo Bensalem

 

 

Chaque été dans la station balnéaire Argelès-plage, que ce soit en cuisine ou dans son ambiance architecturale, un restaurant crée l’événement : un restaurateur refusant de se laisser abattre par la morosité concrétise son projet, une ambition, saisit une opportunité, défiant la crise à la manière d’un startuper-entrepreneur. Cet été 2022, le titre revient incontestablement au très médiatique Argelésien Noredine Bensalem, qui a lourdement investi dans la rénovation totale de son restaurant, L’Essentiel.

 

Une rénovation qui fera date, car elle s’inscrit dans la durée de la « french touch » avant-gardiste

Un hall digne des coulisses d’un palace parisien !

 

 

L’équipe en cuisine… Une brigade extra !

 

 

 

Noredine Bensalem est un enfant du pays, son nom de famille est une sorte de label, presque une marque, localement. Imaginatif, innovant, il a su relever tout un tas de défis pour s’adapter à toute vitesse, pour miser sur l’avenir afin de coller au temps présent. Lui, inactif ? Impensable. Il se réinvente en permanence, tout en se solidifiant et bonifiant dans la tradition. Eternellement guidé par l’esprit de conquête, sur le pont en permanence, il refuse toute fatalité, crise ou pas !

A peine a-t-il terminé, concrétisé, réalisé un projet qu’il saute à pieds joints dans une autre histoire, aidé, épaulé, soutenu par la famille : « C’est primordial, c’est essentiel ! ». Il ose le jeu de mot avec l’enseigne de son restaurant, mais chez lui cela prend une dimension authentiquement sacrée. Et sincère.

Après de très longs mois de travaux, L’Essentiel vient de rouvrir ses portes, dans un surprenant, très abouti et réussi méli-mélo de décorations savamment orchestrées… une rénovation (presque) impériale, tant les éclats de style dans les détails et l’élégante peinture blanche habillent la salle à manger ceinturée de baies cristallines.

De la cuisine au bar, la nouvelle déco joue la transparence à fond. D’un simple coup d’oeil, le ton est donné. L’escale argelésienne promet, même si L’Essentiel n’est (toujours) pas accessible par bateau. Mais avec lui, Noredine Bensalem, on peut – on doit -, s’attendre à tout ! Tel un Georges Frêche alors maire de Montpellier qui à sa glorieuse époque a fait venir la Méditerranée jusqu’à à la source du Lez… il pourrait amarrer un ponton, un embarcadère, à l’entrée de L’Essentiel. Croisière gourmande assurée !

La totale rénovation des lieux n’a pas entamée pour autant les basiques qui ont fait la solide réputation du Chef Noredine dans l’exercice très professionnel de son métier : l’accueil, à table l’un des meilleurs rapport Qualité/ prix de la station… les spécialités culinaires telles que : les brochettes géantes de viandes ou de poissons (plus de vingt ans que Noredine a eu cette idée), la parillade de la mer, le loup en croûte, la côte de boeuf tomawak… sans oublier le légendaire foie gras maison !

Ce n’est pas pour rien que L’Essentiel est devenu la table préférée des influenceurs catalans !

 

L.M.

 

-L’Essentiel : 7 allée des Tamarins à Argelès-plage, tél. 04 68 37 01 94 – ouvert tous les jours de 12H à 15H et de 18H à 23H.