*CMA66 = Chambre de Métiers et de l’Artisanat des Pyrénées-Orientales

 

Le colloque « L’eau, une chance pour l’Occitanie » à Narbonne (Aude), piloté par le Conseil économique, social et environnemental d’Occitanie (CESER) de La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a permis de confronter les points de vue des acteurs économiques et institutionnels du territoire et d’accoucher de perspectives nouvelles pour la région

 

Une matinée qui ne s’est pas simplement limitée à la prise de hauteur et à la réflexion ou aux incantations stériles, mais plutôt un appel au passage à l’action !

L’occasion pour Robert Bassols, le président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat des Pyrénées-Orientales (CMA66) de rappeler qu’il y a plus de 20 ans, le Roussillon refusait le « tuyau » du Rhône ! Alors quels sont les préalables requis pour prolonger le tracé d’aqueduc des Corbières à Barcelone ?

D’abord, un leadership visionnaire : comme le fut Pierre-Paul Riquet qui, à force de ténacité, est venu (presque) à bout de son œuvre, le canal du Midi, désormais inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ensuite, une assise financière européenne : compte tenu de sa dimension transfrontalière déterminante, et l’engagement souhaitable de nos leaders mondiaux des services à l’environnement (Veolia, Suez France, Saur).

Enfin, un slogan mobilisateur : le « TGV de l’eau » comme le propose Jérôme Montes, le directeur de la CMA des Pyrénées Orientales.