C’est toujours un retour aux racines pour Rose-Marie. Elle revient, tous les ans, se ressourcer dans le village qui l’a vu naître. Ses œuvres sont présentes actuellement, au caveau de la cave coopérative, route de Maury.

Marie-Line, la responsable du caveau, devait accueillir de la meilleure façon les invités, jouant ainsi à la perfection son rôle. Ceci, entre deux clients et les amis de Rose-Marie.

Une œuvre picturale toute en aquarelle

Si Rose-Marie a choisi l’aquarelle, c’est parce qu’elle trouve dans cette dernière, la possibilité de s’exprimer rapidement, sur l’instant, de ses envies de ses désirs les plus chers, les plus profonds. Rare sont les fois où l’œuvre est retouchée. Le premier jet est le bon et ne demande pas d’autre attention. Souvent inopportunes d’ailleurs, elles peuvent même engendrer des « cataplasmes » du plus mauvais goût en définitive.
Pour cette fois, aucun thème choisi pour le vernissage. Uniquement des tableaux dont la teneur très écliptique, nous entraîne de la toile intitulée « Millésime », caveau oblige, à la Camargue et ses chevaux.
Bien sûr n’est pas oublié un clin d’œil aux « îles » qui continuent de faire rêver notre artiste.
Ainsi, une œuvre très diverse où se côtoient des toiles au grès de l’humeur vagabonde de Rose-Marie, au grès de ses joies, de ses envies les plus secrètes. La joie également de faire plaisir aux autres. Ainsi, est représenté le portrait d’une nièce. Ce dernier a été réalisé en prenant appui sur une photo choisie par le modèle. À voir absolument !
Nous ne parlerons pas du réalisme des paysages peints où il suffit de fermer les yeux pour entendre le bruit des vagues, le silence d’un coin de montagne ou encore de ressentir toute la poésie exprimée par un de ces « casots » de nos vignes sur nos pentes bien catalanes

La « catchole » en exergue

Vous l’aurez deviné, il est question de la « quatre chevaux ». Emblème d’une génération, de jeunes, pour qui ce moyen de locomotion a été celui qui a permis l’évasion, les premières vacances sur nos plages ou à la montagne. Cette peinture occupe une place importante dans l’exposition. Les nostalgiques de cette époque ne voient qu’elle.
C’est Christian, présent au vernissage, qui devait faire en sorte d’attirer toute notre attention sur ce tableau pour le moins original. Il devait choisir cette occasion pour nous faire revivre quelques péripéties de ses aventures au volant de ce véhicule mythique. Toute une époque en effet, ou les joies les plus simples étaient permises dans un monde serein, tranquille.
Une fois de plus, Marie-Rose aura ravi tout un public, à qui elle offre à chacune de ses présences au caveau des « Vignerons des côtes d’Agly », un moment de détente, mais aussi la possibilité de belles rencontres. Pour cette fois, c’était les problèmes liés au pays catalan qui étaient au centre des préoccupations.
Une exposition à voir du mardi au samedi.

Pour plus d’information, s’adresser à Marie-Line au 04 68 34 27 61.

Elle saura vous guider et de plus, vous permettra de déguster les meilleurs crus.
En cette période de fin d’année, il ne peut pas être plus agréable de joindre l’utile et l’agréable.

Joseph JOURDA.