A propos du rapport de la Cour Régionale des Comptes, les élus d’opposition de la ville d’Amélie les Bains-Palalda communiquent.

https://www.ccomptes.fr/fr/publications/commune-damelie-les-bains-palalda-pyrenees-orientales

“Le rapport de la Cour Régionale des Comptes, relatif à la ville d’Amélie les Bains-Palalda, a été présenté au dernier conseil municipal. Nous sommes absolument consternés par le discours lénifiant, d’une naïveté coupable et du déni de réalité de Monsieur le maire  (NDLR, Alexandre REYNAL, PS) et des adjoints. En revanche, nous sommes loin d’être étonnés par la teneur de ce rapport. Bien au contraire, on pourrait croire à un “copier-coller” de notre programme , de nos interventions, analyses, revendications depuis plus de 4 ans de mandature.
Dans ce rapport, tout y est: la fragilité des finances, la rigidité des charges, l’endettement, les marges de manœuvres réduites, le manque de formalisation, le manque d’objectifs… Mais aussi un Office Municipal de Tourisme et du Thermalisme en panne, qui vit dans son microcosme sans voir ce qui l’entoure. Même le scolaire est atteint en raison d’une diminution du nombre d’élèves, la Cour préconise le regroupement des écoles.

Bref, les projets mirifiques qui font rêver, tel le centre thermoludique estimé d’après la Cour à près de 17 millions d’euros, à la trappe. Le futur projet de refonte du centre ville donné à 7 millions d’euros, ne pourra être mis en oeuvre, même avec un emprunt conséquent, que si la commune peut dégager 800 000 euros d’excédent d’exploitation par an en plus du reste…
La commune tangue tel un bateau ivre, sans cap, ni direction.
La fièvre des projets fabuleux reprend son cours à 20 mois des élections. Mais, gardons les pieds sur terre.
Monsieur le maire, attelez vous et tenez vous à la maintenance des bâtiments communaux, mais de grâce, ne touchez plus à rien”.