(Communiqué)

 

 

« Le CDDF 66 appelle à participer à une grande journée de mobilisation en Andorre, samedi 30 septembre pour le droit à l’IVG et pour l’arrêt des poursuites contre Vanessa Mendoza Cortés.

Le 28 septembre est la journée internationale du droit à l’avortement.
Dans ce cadre, l’association Stop Violències d’Andorre convoque une manifestation dans les rues d’Andorre-la-Vielle le samedi 30 septembre. Le Collectif droits des femmes 66 appelle à y participer pour deux raisons :

– Dans la principauté d’Andorre, dont le Président de la République est historiquement l’un des deux “co-princes” (l’autre étant l’évêque d’Urgell en Espagne), l’avortement est illégal y compris en cas d’inceste, de viol, d’anomalie grave du fœtus ou de danger pour la vie de la mère. C’est un scandale !

– Une militante pour le droit à l’IVG en Andorre, Vanessa Mendoza Cortés, presidente de Stop Violències, est poursuivie depuis 2019 par le gouvernement andorran pour son combat. Malgré le soutien d’Amnesty International et de l’observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’homme (qui dépend de la FIDH), les poursuites sont toujours en cours, et le procès semble imminent! Nous devons la soutenir !”.