(Communiqué)

 

Montesquieu-des-Albères : le béton ça suffit, non au lotissement des Famades !

 

-« Partout dans le département la bétonisation s’accélère. Dans les Albères, Montesquieu prépare
le nid des futurs promoteurs sur les hauteurs du village. On avait cru que les aberrations immobilières de constructions dans le massif dans les années 70 (Les chartreuses du Boulou) étaient de l’histoire ancienne. Voilà que cela recommence avec le site des Famades.
Le site est partiellement situé en ZNIEFF, Zone Nature d’Intérêt Faunistique et Floristique et en
ZICO Zone d’Intérêt pour la Conservation des oiseaux, frappé de risques majeurs (glissement de
terrain), bordé de zones inondables et présentant des risques d’incendie de grande intensité
(zone rouge PRIFF). Malgré toutes ces contraintes qui frappent cet espace, et de fortes réserves des commissaires enquêteurs sur ce dossier en 2004 et 2018, nos élus croient trouver le moyen de créer un lotissement enchanteur. Mesdames, Messieurs les élus bâtisseurs, avant de construire sur les hauteurs des Famades, il faudra détruire, sachez-le ; détruire les enfilades de murets de pierres, les canaux d’irrigation, les bassins construits par nos aïeux, ; détruire l’habitat des oiseaux et tout l’écosystème rendus aux bulldozers ; détruire le sentier botanique pour ouvrir un accès carrossable ; détruire la continuité écologique par le tracé d’une piste DFCI afin de protéger les futurs résidents des risques majeurs d’incendie.
Ce n’est pas trois hectares qui seront arrachés à la nature mais le triple pour l’intérêt d’une poignée de Montesquivains au détriment de la majorité d’entre eux qui subiront toutes les nuisances de cette urbanisation et du trafic déjà périlleux dans le centre du village, ainsi que la dévaluation de leur bien immobilier.
L’association SETA* pour la Sauvegarde de l’Environnement du Tech et des Albères, FRENE’66
avec le soutien de la coordination départementale VIURE, organisent une réunion publique
d’information et d’échange sur le sujet.
Défendre les Famades, c’est défendre notre patrimoine commun : les Albères ! Venez Nombreux. Vendredi 7 octobre, à 20H 30, à Montesquieu-des-Albères (Salle Jean Thubert) ».

 

*Contact SETA : seta66740@gmail.co