Aujourd’hui avait lieu les élections professionnelles afin d’élire les représentants du personnel au CST du SYDETOM’66.
Il semblerait qu’une coquille de plus est venue entacher ledit Syndicat : les bulletins de votes étaient ceux du 6 décembre 2018…
A la suite de ce cafouillage, on a pu lire sur les réseaux sociaux des commentaires peu reluisants à propos du fonctionnement interne du SYDETOM’66, tel que celui-ci : « Une erreur de plus de l’administration générale qui essaie de cacher son incompétence, après les départs successifs de « cadre » ainsi que des bagarres (physique !) entre personnel, et cela passe sous silence (…) ».