Signature de l’accord-cadre Région – Département – Rectorat pour une convention du développement et de structuration de l’enseignement du catalan – Salle Yves Guitton (bâtiment A) de l’Université de Perpignan Via Domitia, avenue Paul Alduy à Perpignan.

Sophie Béjean, rectrice de l’académie de Montpellier, signera avec Benjamin Assie, représentant de Carole Delga en charge des langues au conseil Régional Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée et Hermeline Malherbe, présidente du conseil départemental des Pyrénées-Orientales à 10h l’accord-cadre Région – Département – Rectorat pour une convention du développement et de structuration de l’enseignement du catalan, en présence des membres de l’Office Public de Langue Catalane.

Créé sous forme de groupement d’intérêt public en 2019, l’OPLC rassemble l’ensemble des acteurs publics et privés œuvrant au service de l’enseignement, du développement et de l’usage régulier de la langue catalane : l’État, la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, le Département des Pyrénées-Orientales, la Ville de Perpignan, le syndicat intercommunal Sioccat et l’Université de Perpignan, un Conseil scientifique et un Collège associatif.

L’objectif partagé de cet accord cadre est d’offrir à toutes les familles qui le souhaitent un accès à l’enseignement du catalan pour leurs enfants, de la maternelle à l’université. Cette accord prolonge et amplifie la dynamique déjà engagée pour permettre « le catalan partout et pour tous » dans un délai de dix ans. Une convention spécifique viendra compléter prochainement cet accord.

 

Visite de la Cité Educative de Perpignan

 

Sophie Béjean, se rendra à 11H au collège Marcel Pagnol, établissement qui fait partie de la Cité Educative de Perpignan, en présence de Martine Such, Déléguée du préfet pour la politique de la ville et Hermeline Malherbe, présidente du conseil départemental des Pyrénées-Orientales.

La cité éducative de Perpignan fait partie des sept cités éducatives de l’académie de Montpellier avec Lunel, Montpellier, Lézignan-Corbières, Sète, Béziers et Nîmes. Née à partir d’initiatives menées sur le terrain par les élus locaux, les services de l’État et les associations, les cités éducatives visent à intensifier les prises en charges éducatives des enfants et des jeunes, de la naissance à l’insertion professionnelle, avant, pendant, autour et après le cadre scolaire. La cité éducative de Perpignan a pour têtes de réseau, les collèges Joseph Sébastien Pons, Marcel Pagnol, Jean Moulin, Albert Camus et s’étend dans les quartiers Centre, ancien, Champ de Mars, Diagonale du Haut-Moyen-Vernet, Quartier Bas-Vernet Ancien Zus, Bas-Vernet, Nouveau QPV.

 

Séminaire National des Cordées de la Réussite

 

Sophie Béjean, rectrice de l’académie de Montpellier, rectrice de la région académique Occitanie et chancelière des universités ouvrira à 14h le séminaire national des Cordées de la réussite en présence d’Étienne Stoskopf, préfet des Pyrénées-Orientales, Anne-Sophie Barthez, Directrice générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle Ministère de l’Enseignement Supérieur (en visio-conférence), un représentant de la DGESCO et d’Yvan Auguet, Président de l’université Perpignan Via Domitia.

Organisé du 22 au 24 juin en collaboration avec l’UPVD, la DGESIP et la DGESCO, l’objectif de ce séminaire est d’échanger sur les pratiques, en partageant notamment les témoignages d’étudiants tuteurs et d’élèves tutorés, autour de rencontres, de tables rondes et d’ateliers de travail portant sur 4 thèmes : le tuteur, l’élève, les axes des dispositifs, la valorisation de l’engagement.

Déployées grâce à des partenariats entre établissements d’enseignement secondaire et supérieur, les Cordées de la réussite ont pour objectifs de favoriser l’accès à l’enseignement supérieur de jeunes quel que soit leur milieu socio-culturel, en leur donnant les clés pour s’engager avec succès dans les filières d’excellence. Le dispositif est particulièrement dynamique dans la région académique Occitanie qui compte 41 cordées à la rentrée 2021 (17 dans l’académie de Montpellier, 24 dans l’académie de Toulouse) impliquant 257 établissements et bénéficiant à près de 10 000 élèves.