Les jours se suivent et se ressemblent cette semaine au CML (Centre Méditerranéen de Littérature).
Après David Foenkinos, Alexandre Adler et Cyril Massarotto, c’était au tour de Loïc Robinot et Yhan Le Fur de remporter la faveur d’un large public mercredi à la Maison  de la Région du Languedoc-Roussillon de Perpignan, avenue de la gare à Perpignan. 
Les invités étaient accueillis par la directrice des lieux, Peggy Cases – qui a excusé le président de la Région Christian Bourquin retenu sur d’autres évènements à Montpellier – et André Bonet, président-fondateur du CML.
Yahn Le Fur a présenté son roman Le centre du monde, l’autre…(TDO éditions) et Loïc Robinot son livre de photos Collioure en habit de lumières (Cap Béar éditions).
Yahn Le Fur a choisi le polar comme genre littéraire.  “C’est un genre qui permet la critique sociale, le regard sur l’époque, tout en acceptant la stylistique. Il y a de tout dans le polar, et pas seulement des flics et de la viande au plafond. On peut y trouver de la dérision et de l’humour, de l’idéologie politique et des recettes de cuisine, des amours à faire pleurer (ou rêver) et, surtout, des détails ethnographiques de première bourre.”
Quant à Loïc Robinot, après avoir publié l’histoire de ses rencontres et conversations avec Georges Brassens (Sur ma route, un certain … Georges Brassens – LR éditions), il présentait hier soir un second album de photos qui fait suite à Horizons Canig’o : Collioure en Habit de Lumières, avec des vues originales et souvent surprenantes de la cité des peintres, y compris sous les lumières de la nuit ou l’assaut de la tempêteLoïc Robinot a accompagné  sa présentation à la guitare.
Les deux auteurs ont choisi  Les Vieux amants, pour improviser en duo une interprétation émoutante  la chanson de Jacques Brel.
Humour, passion, partage et émotion étaient au rendez-vous de ce beau er rare moment littéraire, initié par le CML à la Maison de la Région de Perpignan.