(Vu sur la Toile)

 

“J’ai vu du sang sur la poignée de la porte” : la voisine de la famille tuée à Meaux témoigne
(Article de LP avec Anna Jaujard et Guillaume Biet • Rédaction de RMC)

 

RMC.- Une voisine de la famille tuée à Meaux (Seine-et-Marne) témoigne au micro de RMC. C’est elle qui a prévenu la police après avoir découvert des traces de sang.

Terrible drame à Meaux (Seine-et-Marne). Une femme de 35 ans et ses quatre enfants, respectivement âgés de 10 ans, 7 ans, 4 ans et 9 mois, ont été retrouvés morts, tués à l’arme blanche, ce lundi soir. Le père de famille, qui était activement recherché par la police, a été interpellé ce mardi matin à Sevran (Seine-Saint-Denis), chez son père, selon les informations de RMC.

Il souffre de troubles psychiatriques et est déjà connu de la police pour une affaire de violences conjugales. En 2019, il avait agressé sa femme avec un couteau mais la procédure avait été classée à cause de la pathologie du mari, déficient mental et dont le discernement était aboli.

“Je n’arrive pas à comprendre pourquoi il a fait ça”

 

C’est une voisine de la famille qui a prévenu la police. “On devait partager le repas ensemble, témoigne-t-elle au micro de RMC ce mardi matin. Je l’ai appelée vers 19H, je l’ai eue au téléphone. Elle m’a dit: ‘Oui, je viendrai, mais mon mari n’est pas là, il est sorti. Dès qu’il arrivera, je viendrai’. Et à 20H, quand je l’appelle, je n’ai pas eu de nouvelles. Je me suis dit qu’elle était fatiguée, donc je n’ai pas insisté. Le lendemain, je me suis inquiétée. Je suis venue directement sonner à sa porte. J’ai vu du sang sur la poignée de la porte d’entrée, du coup j’ai appelé la police. C’est horrible.”

“Elle était très joviale, gentille, ajoute cette proche des victimes. Ses enfants sont amis avec les miens. Ils sont dans la même classe, dans la même école. Ils jouent ensemble. Elle était comme une sœur, elle était toujours là pour nous. Elle vivait pour sa famille, pour ses enfants et pour son mari. Je n’arrive pas à comprendre pourquoi il a fait ça.”