Suite à nos précédents articles concernant le compte-rendu de la séance publique du conseil municipal qui s’est déroulée hier jeudi 17 février 2022 en fin d’après-midi, il est intéressant de noter que, lors des discussions, Andréa Diaz-Gonzalez, conseillère municipale déléguée à l’Economie sociale et solidaire, ainsi qu’à la Transition écologique, a indiqué qu’elle « ne soutenait pas ce projet ».

Avant elle, rappelons-le, et comme nous l’avons souligné dans ces mêmes colonnes, c’est en quelque sorte dans ce débat la goutte d’eau qui fait déborder le vase : Bernard Ducassy, 6e adjoint en charge de la Transition écologique et de la Politique de dynamisation du secteur santé et des actions de prévention, avait démissionné en pleine séance.

Nous constatons : que les deux élus responsables de l’écologie s’opposent donc au projet d’extension du port d’Argelès, lequel fait de plus en plus couler d’encre…
Les observateurs et fins limiers de la politique locale le confirmeront : Andréa Diaz-Gonzalez et Bernard Ducassy sont deux élus expérimentés, c’est là deux « pointures » qui, en quelque sorte, quittent le navire. Ou, plutôt, se jettent à l’eau ! Deux personnalités entières qui n’ont pas pour habitude de nager entre deux eaux.

Pour l’anecdote : ces deux élus figuraient sur les listes municipales dirigées par l’ex conseiller général et député socialiste Pierre Aylagas, en 2008 et 2014.
Et comme, air (re)connu, un problème n’arrive jamais solitairement, nous apprenons de source généralement bien informée (mais non autorisée), que Marie-Pierre Bey, chargée de mission auprès de l’Office de Tourisme pour Argelès Photo Environnement (auparavant Les Enfants de la Mer) quitterait ses fonctions avant l’été… C’est en tout cas là un bruit de couloir qui agite le microcosme ambiant dans les coulisses municipales. A confirmer.

Pour celles et ceux qui débarqueraient, avec ou sans canot de sauvetage (c’est une image) : Marie-Pierre Bey est la nièce de Jean-Francois Bey, ancien adjoint au Tourisme de Pierre Aylagas (coucou le revoilou !), ancien dynamique responsable au niveau local et régional du Syndical de l’Hôtellerie de plein air. Un vrai professionnel de la profession en somme.

On attend la suite des événements avec bien sûr une très grande impatience. Il ne faut jamais dire fontaine, je ne boirai pas de ton eau !

 

L.M.