Communiqué de presse

 

“Le Parti de Gauche 66 s’indigne et s’amuse à la fois des propos tenus par Ségolène Neuville samedi 30 juillet à l’occasion d’une cérémonie en l’honneur de Jean Jaurès. Elle y a invectivé Jean-Luc Mélenchon en indiquant : « S’il y a un traître aux idéaux de Jaurès, c’est bien vous ».

Jean Jaurès disait que « le socialisme, c’est la République poussée jusqu’au bout ». Cette formule se révèle bien cruelle pour l’éminente membre du gouvernement Valls, Ségolène Neuville. La République sociale n’est-elle pas sérieusement ébréchée avec la loi Travail El Khomri ? Ou par la répression de l’action syndicale, car nous, on n’oublie pas les syndicalistes de Goodyear condamnés à des peines de prison en première instance… La République démocratique n’est-elle pas gravement endommagée avec l’utilisation répétée de l’article 49.3 au seul motif de faire passer une loi rejetée par une large majorité de la population ? Ou l’intervention manu militari pour empêcher des jeunes opposés à la loi Travail d’exprimer leur point de vue…

En somme, le socialisme de Ségolène Neuville, c’est de moins en moins de République pour satisfaire les intérêts du Medef… Il est en effet cocasse de voir qu’une représentante du gouvernement Valls soit chargée d’effectuer la besogne : Manuel Valls qui se réclame de Georges Clémenceau, celui-là même qui fut l’adversaire résolu de Jean Jaurès au début du XX° siècle…

Décidément, il n’y a rien à faire avec cette « pseudo gauche », ni nationalement, ni localement ! Cela, (presque…) tout le monde le sait… Jean-Luc Mélenchon le sait bien, lui qui a lancé sa candidature aux élections présidentielles de 2017 dans le cadre de « La France Insoumise ». Les sondages le placent d’ores et déjà souvent devant François Hollande : voilà qui peut expliquer la nervosité de Ségolène Neuville et ses entorses avec la vérité…

Questions subsidiaires pour les vacances à l’attention de Madame la Secrétaire d’Etat. Si Jean Jaurès a été assassiné le 31 juillet 1914, on dit aussi qu’il l’été ensuite plusieurs fois en raison de la trahison de ses idées. Combien de fois ? A quelles occasions ? Par qui ?

Le PG 66 souhaite de bonnes vacances à Ségolène Neuville et formule le vœu qu’elles lui permettent de revenir pleinement régénérée et plus au fait de l’Histoire du socialisme”.