Ce samedi matin, près de trois cents personnes ont répondu présent à l’invitation de Joseph Garrigue pour la défense des forêts et plus particulièrement celle de la Massane, « Les Couloumates »…

 

Une marche qui va conduire Joseph Garrigue jusqu’à Paris devant le ministère de l’Environnement

 

Si les élues de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée ont répondu en force avec Agnès Langevine, Christine Gas et Laurence François, on peut en revanche légitimement s’étonner de l’absence d’élus du territoire, malgré de beaux discours de leurs parts. Mais nos élus locaux semblent dans la décennie en cours avoir fait le choix de la promotion immobilière plutôt que du respect de l’environnement…

On notera tout de même la présence de Charles Campigna, élu d’opposition d’Argelès-sur-Mer et de Pierre Aylagas, ancien député-maire d’Argelès-sur-Mer.

“Les élus du territoire préfèrent les petits-fours des vœux du maire d’Argelès* à la defense de la biodiversité et de notre forêt de la Massane”, a regretté Charles Campigna. Chacun jugera la priorité de nos élus. Pour se donner bonne conscience sans frais, le maire d’Argelès a remis la médaille de la Ville d’Argelès-sur-Mer à Joseph Garrigue qui s’est déplacé à l’espace municipal Jean-Carrére.

 

*Au même moment, Antoine Parra, maire d’Argelès-sur-Mer, présidait la traditionnelle cérémonie des voeux de sa municipalité à la population. Air (re)connu : “on ne peut être au four et au moulin”…

 

 

(Photos @C.C.).

(Photos @H.L.).