La Fédération des Marchés de Gros de France a tenu avec succès son assemblée générale ordinaire, à Calce, avant-hier, mercredi 17 avril 2024. Cette décentralisation sur les terres catalanes de l’instance décisionnaire des premières plateformes françaises d’approvisionnement en produits locaux légitime le labeur des producteurs départementaux et témoigne de leur estime pour nos agriculteurs

 

 

Les marchés de gros sont bien plus que de simples lieux de transaction commerciale. Ils sont au cœur de nos assiettes et les garants d’un circuit qui préserve la richesse de l’agriculture française, la diversité de ses cultures et de ses terroirs. Notre système alimentaire, reliant les producteurs aux détaillants et aux consommateurs avec efficacité et intégrité, garantit non seulement un approvisionnement alimentaire fiable, mais également la préservation des traditions culinaires régionales et la promotion d’une alimentation saine et durable.

Fondée le 12 mars 1964, la FMGF fait le lien entre différents acteurs de la filière des marchés de gros alimentaires tout en tenant la puissance publique informée des problèmes concrets et des solutions qui se posent aux gestionnaires des marchés de gros. 5,2 millions de tonnes de produits frais commercialisés par an, 4 700 producteurs, 2 500 opérateurs, 63 500 acheteurs, 137 emplois directs et indirects, 45 millions de français approvisionnés quotidiennement… pour un chiffre d’affaires global de 14,7 milliards d’euros.

Cette assemblée générale a été l’occasion pour les membres de découvrir également le domaine de vins natures Olivier Pithon qui réside dans ce même petit village de Calce, de déjeuner en la salle polyvalente des mets traditionnels et découvrir la halle aux carreaux au marché de gros de Perpignan avant de repartir aux quatre coins du pays.

Stéphane Layani, secrétaire de la fédération, président du marché international de Rungis depuis 2012 et président de l’Union Mondiale des Marchés de Gros, a apprécié cette délocalisation dans les Pyrénées-Orientales et a remercié Nicolas Barthe, vice-président de la communauté Urbaine Perpignan Méditerranée Métropole (PMM) en charge du marché de gros de Perpignan pour l’organisation de cette rencontre.