A l’occasion de sa vingt-cinquième édition (du 1er au 4 novembre) le salon des antiquaires de la cité qui a vu naître le fauvisme se renouvelle profondément et aspire à se positionner clairement comme le troisième salon d’antiquaires de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée après ceux de Toulouse et Nîmes.

Grâce aux concours indispensables de la commune et du département, l’union des commerçants de Collioure a pu dégager les moyens financiers et matériels pour une manifestation de prestige propre à satisfaire les amateurs d’art les plus exigeants.
Une campagne de publicité régionale couvrant Toulouse, Montpellier et Nïmes dans votre quotidien préféré a été mise en place.
L’indisponibilité du château royal a été palliée par l’installation de structures sous chapiteaux sur le parking de la plage d’Avall offrant un panorama étourdissant et délicat avec en toile de fond le château et Notre Dame des Anges… une « veduta » qui aurait enchanté les peintres de 1905 comme Matisse, Camoin et consorts.
Les visiteurs (entrée gratuite) seront accueillis au niveau de la tour par l’expert indépendant du salon, qui pourra leur prodiguer tous les conseils propres à guider leur choix. Le tapis rouge les conduiront au choix vers un ensemble de 5 barnums sous les platanes où les antiquaires présents auront recréé un village sous tentes et à l’extérieur à l’instar des l’Isle sur la Sorgue ou des puces de Saint-Ouen ; ou vers un immense chapiteau de prés de 500 mètres carrés où d’exceptionnelles pièces seront présentées. La peinture y sera à l’honneur avec la présence de cinq galeristes proposant des œuvres dignes de figurer dans nos musées : Charles CAMOIN, Henri MATISSE, Léopold SURVAGE, Charles LAPICQUE… les marchands seront discrets sur les prix : certaines œuvres avoisinent les 60 000 euros ! Du jamais vu au salon. Les peintres locaux y seront également largement représentés : Adrien HAMON, Laurent AUBERGE DE GARCIA, François DESNOYER, Henri MARRE, Augustin HANICOTTE, Jack MARTIN FERRIERE, Martin VIVES…
Un bar à champagne saura rafraîchir nos amateurs étourdis par une variété et une qualité rares, tout en conservant une humeur bonne enfant et festive digne de l’esprit artiste de Collioure.
Gageons que la générosité des exposants saura faire tourner cet estaminet au profit des nombreux visiteurs.
Tous devront trouver chaussure à leur pied, du simple amateur qui saura faire une chine autour d’une excellente brocante à l’amateur fortuné et éclairé qui y trouvera une pièce digne des salons internationaux.
La fête ne saurait être complète sans souligner une conférence sur Berthe MORISOT le 2 novembre et diverse festivités qualitatives ainsi qu’une participation au Téléthon.

 

L’inauguration aura lieu ce mercredi 31 octobre à 18h 30 en présence de la présidente du Conseil Départemental, Hermeline MALHERBE, du maire de Collioure, Jacques MANYA, et du président de la Chambre de Commerce et d’Industrie des P-O (CCI’66), Bernard FOURCADE.