Avec 43 % des votes au national, Éric Ciotti arrive largement en tête de ce premier tour de l’élection pour la présidence des Républicains, et affrontera Bruno Retailleau lors du second tour du week-end prochain

 

C’est évidemment une grande satisfaction personnelle, je me suis engagé, dès le début, aux côtés d’Éric pour redonner de l’espoir à nos militants, mais surtout aux Français qui appellent de leurs vœux une droite affirmée, une droite décomplexée, une droite forte.

Dans les Pyrénées-Orientales, si les résultats officiels ne sont pas connus, nous savons en revanche que la participation a été exceptionnelle, et qu’Éric Ciotti ferait également un très bon score laissant présager du meilleur pour dimanche prochain.

Ce résultat, c’est une première victoire. Celle d’une projet pour la droite, celle de valeurs et de la loyauté à notre famille politique, les militants se sont reconnus dans cette vision de la droite et de la France que souhaite incarner Éric Ciotti.

Ils ont plébiscité cette volonté d’engager Les Républicains vers la reconquête de son électorat, mais surtout des responsabilités nationales. Ils ont plébiscité la suppression des primaires, et l’idée de désigner notre candidat, Laurent Wauquiez, dès l’année prochaine pour la Présidentielle de 2027.

C’est ainsi que nous allons redonner de l’espoir aux Français, en leur montrant que la droite est bel et bien de retour, prête à assumer ses responsabilités, en mettant fin aux compromis et aux compromissions.

Samedi et dimanche prochains, nous allons poursuivre cette mobilisation pour qu’Éric Ciotti l’emporte largement, et qu’enfin, nous puissions marcher, d’un seul homme, vers la victoire !

David Bret, référent départemental d’Éric Ciotti, adjoint au maire de Canet-en-Roussillon