(Communiqué)

 

-« P-O/ Législatives 12 & 19 juin 2022 : Joël Diago avec Oui au Pays Catalan, une vraie alternative

 

Alors que les élections présidentielles ont été marquées par une participation toujours plus faible, la part des abstentionnistes qui en font un acte de contestation ne cesse de grandir. Alors est-ce une défiance citoyenne ou une réelle expression démocratique dont il faut tenir compte ?

C’est dans ce contexte que Joël Diago a fait le choix de s’engager pour les élections législatives. « Il faut proposer une alternative à la gouvernance actuelle » déclare le candidat qui ajoute que pour restaurer la confiance des citoyens il faut plus s’occuper des préoccupations locales et moins des intérêts des partis.

La candidature de Joël Diago est soutenue par Oui au Pays Catalan qui compose le groupe régionaliste à l’Assemblée « Libertés et Territoires ». Ce groupe compte aujourd’hui dix-huit députés, alors que la France Insoumise n’en compte que dix-sept et le Rassemblement National seulement huit. Le candidat Joël Diago l’assure : « Nous représentons une vraie force politique indépendante, libre de penser, libre de décider et libre de peser sur les choix politiques futurs ».

Dans son programme il souhaite assumer un véritable patriotisme local à l’image des bretons, des basques ou des corses. La défense de la langue catalane est aussi un bon moyen d’élever le niveau scolaire et donc, à terme, le niveau de qualifications. Les enquêtes récentes du ministère montrent d’ailleurs que les élèves qui maîtrisent le catalan dans notre département ont des résultats scolaires meilleurs. Car le constat est là, notre département fait toujours parti des dix départements les plus pauvres de France. Il est même à la 6ème place. Joël Diago défend son territoire : « Les PO, c’est un carrefour européen ! Ce n’est pas qu’un lieu de retraite au soleil. Il faut utiliser nos atouts, entre mer et montagnes, pour promouvoir un tourisme de qualité, des services publics de proximité, des circuits courts avec une agriculture forte surtout dans le contexte d’augmentation continue des prix de l’énergie et du transport. Nous ferons coup double en préservant notre environnement tout en affichant une identité forte ! ».

Fort de son expérience aux municipales de Rivesaltes où il est élu conseiller municipal depuis 2014 et aux départementales où il a permis à Oui au Pays Catalan d’atteindre un score historique, il s’affiche aujourd’hui comme une force politique incontournable. Ses valeurs humanistes le rendent accessible et il souhaite défendre à Paris la voix de notre territoire pour sauver son identité, lui redonner sa fierté et le sortir de son isolement et de son marasme économique3.

Aurélien Gay (conseiller municipal à Rivesaltes)

 


Joël Diago, agent d’assurance et élu à Rivesaltes, s’engage sur la 2e circonscription avec Oui au Pays Catalan (coordonné par Jordi Vera). Il sera accompagné comme suppléante de Véronique Bréant, infirmière à Saint-Nazaire. Leur maître mot: « le projet de défendre et représenter notre territoire par un candidat qui vous ressemble et vous rassemble ».