(Communiqué)
-“Le Parti animaliste 66 et son association de jeunesse le Campus animaliste 66 exprime sa profonde préoccupation quant à l’installation du cirque avec animaux de Venise sur la commune de Prades. Nous tenons à rappeler que cette pratique archaïque et dépassée expose les animaux à des conditions de vie inadéquates et à des souffrances injustifiables
En 2015, la Fédération Vétérinaire Européenne (FVE) a déjà alerté sur l’impossibilité de répondre de façon adéquate aux besoins physiologiques, mentaux et sociaux des animaux dans les cirques. Malgré ces avertissements, nous constatons avec consternation que de tels spectacles continuent d’être autorisés, mettant en péril le bien-être des animaux. 
Les cirques avec animaux exploitent des créatures sauvages en les soumettant à des conditions de vie artificielles, des transports stressants et des performances forcées. Ces pratiques sont en totale contradiction avec les valeurs de respect et de compassion envers les animaux que notre société devrait promouvoir.
Nous appelons les autorités locales à reconsidérer leur décision d’autoriser la présence de ce cirque à Prades dans le futur. Nous demandons également au public à l’avenir de boycotter les spectacles qui exploitent les animaux et à soutenir des formes de divertissement respectueuses de leur bien-être. 
Il est temps de mettre fin à cette forme de divertissement cruelle et dépassée. Ensemble, nous pouvons œuvrer pour un monde où les animaux sont traités avec compassion et dignité, loin des projecteurs et des cages des cirques. Nous rappelons que 73% des Français sont contre”.
Groupe d’action des Pyrénées-Orientales 
Association de jeunesse Parti animaliste