(Communiqué)

 

-“Ce mardi 2 mai 2023 est le 22e jour de grève des postiers de Thuir…

Mépris, encore le mépris, toujours ce mépris.

Réponse de la Direction de La Poste aux revendications des grévistes :
“Vous n’êtes pas les seuls à travailler sous la chaleur, il y en a qui travaillent dans
des tranchées.”

Les factrices et les facteurs de Thuir tiennent à remercier :

– Le Grabuge nano brasserie de Perpignan.
– Arnaud de l’Epi des Mies.
– Tous les usagers de La Poste de Thuir qui passent sur le piquet de grève et qui par leurs dons, leurs paroles offrent de la solidarité.
– Toutes celles et tous ceux qui ont goûté la paella.
– Toutes celles et ceux qui se sont offerts les joies gustatives des pizzas d’Arnaud.
– Toutes celles et ceux qui un jour ont dédié leurs papilles au cocktail des timbrés.
– Toutes les personnes de passages qui nous soutiennent comme ils le peuvent.
– Toutes les organisations syndicales CNT66, CGT66, SudPoste66, l’Intersyndicale66, l’Interprofessionnelle66 de la CNT66, CGT66, Solidaires66 et tous les syndicats SudPTT et la fédération SudPTT.
– Tous les manifestants du premier mai qui ont tendu les mains et ce sont révélés en disant des : “Merci à vous, ne lâchez rien”, “Bon courage, nous sommes de tout cœur avec vous”, “Vous êtes un espoir”, “Votre combat est le notre”, etc.-etc.

Les factrices et facteurs de Thuir demandent à travailler dans de bonnes conditions afin de préserver leurs santés mais aussi la mission de service postale. La direction ne trouvant pas mieux d’augmenter la charge de travail sous des conditions qui bientôt seront caniculaires, 48°C dans des véhicules postaux non climatisés.

Enfin, les postiers du bureau de Thuir remercient toutes celles et tous ceux qui viendront encore les solliciter, leurs montrer du soutien, de la solidarité lors des différentes actions dont ils seront à l’initiative car leur lutte est une réponse aux nombreux mépris.

Merci !”.