Le Salon du livre taurin de la Féria de Millas organisé par le Comité d’Animations Culturelles de Millas et le Centre Méditerranéen de Littérature, en partenariat avec le librairie Presse Papier s’est tenu samedi dans après-midi le patio de l’hôtel de Ville.
A  18h à Millas, Yves Charnet, président de la feria du livre, a remis le prix FERIA de l’édition 2015 à l’écrivain Francis Marmande, le nouveau lauréat de cette manifestation culturelle désormais bien reconnue dans le monde taurin. On ne présente plus ce chroniqueur historique qui surprend et enchante, depuis 40 ans, les lecteurs du « Monde » par l’originalité de ses textes consacrés au jazz, au flamenco, aux grandes évolutions culturelles de notre temps…et, bien sûr, à la suite d’un Jean Lacouture, à la tauromachie dans tous ses états. après avoir rendu un hommage ému à la personne et à l’action de Christian Bourquin qui, malgré sa maladie, avait tenu, l’an dernier à même époque, à être présent tout au long de l’après-midi de la XVème édition de la feria du livre, le président Charnet a souligné le caractère particulier que revêtait pour lui la remise de ce prix à un écrivain et à un enseignant-chercheur de l’envergure de Francis Marmande qui avait beaucoup contribué à la formation de se sa propre pensée tant par ses chroniques que par ses travaux critiques sur des écrivains comme Georges Bataille et Michel Leiris et par la vingtaine de livres très singuliers publiés par le nouveau lauréat. Il a significativement insisté que le fait que la corrida était, dans cette oeuvre, un objet de pensée parmi d’autres, au même titre que les musiques improvisées, la littérature, la peinture et toutes les grandes expériences artistiques mettant en jeu de façon radicale l’expérience existentielle. en réponse à cette présentation Francis Marmande s’est engagé pendant une heure trente dans un brillant et passionnant exposé de sa relation d’écrivain au jeu de l’homme avec les toros qui a enchanté un auditoire captivé par la verve et l’érudition propre à cet orateur aux dons de conteur éblouissant. c’est donc encore un grand moment offert par cette manifestation originale qui accompagne, depuis bientôt vingt ans, sur le plan culturel les fêtes de Millas et leur novillada de respect. qui mieux que l’auteur de « Faites les fêtes » (à Bayonne au Pays basque et partout ailleurs) pouvait illustrer l’ambition propre à cette Feria du livre organisée par le bien dans l’esprit catalan.
Photo LR : Bernard Lopez au centre de la photo a remis le prix Feria 2015 à Francis Marmande, en présence d’Yves Charnet, André Bonet, Jean Le Stum, Jean-Claude Ettori et des membres du jury.