Les Mains de Camille : des marionnettes de papier froissé à l’humanité troublante, retracent le destin brisé de Camille Claudel.

La compagnie Les Anges au Plafond fait revivre dans le Carré, au Théâtre de l’Archipel  la vie de Camille Claudel une artiste résolument engagée.

La compagnie Les Anges au plafond s’empare de la destinée tragique de l’artiste Camille Claudel et en livre une vision étonnante qui dévoile toute la poésie et la rage de ce personnage. Les Mains de Camille est le premier volet d’un diptyque sur le thème de la censure, imaginé par Camille Trouvé et Brice Berthoud, directeurs artistiques de la compagnie.

Installé sur un petit gradin métallique, le public est au cœur de l’atelier de la sculptrice, au plus près de la création. Son histoire, faite de lutte, d’abandon et d’oubli, nous est racontée par un quatuor de femmes –une marionnettiste, une violoncelliste, une chanteuse et une comédienne.

Camille Claudel est une femme libre, sœur de l’écrivain Paul Claudel, élève et maîtresse d’Auguste Rodin : son destin hors norme s’achève brutalement derrière les barreaux d’une maison de “fous”. Victime des bonnes mœurs de la société bourgeoise, trahie par sa famille et son amant, Camille Claudel est jugée déviante et se voit refuser la liberté de vivre pleinement son art et ses passions…

spectacle pour toute la famille à partir de 12 ans

…………………………….
Jeudi 07 novembre 2013 – 19h
& vendredi 08 novembre  – 20h 30 tarif de 10 € à 18 €Renseignements et réservations : 04 68 62 62 00 – www.theatredelarchipel.org