Le premier train à grande vitesse reliant Paris à Barcelone devrait circuler le 15 décembre 2013, a annoncé mercredi la ministre espagnole des Transports, Ana Pastor. « Les techniciens sont en train de procéder à l’homologation et si tout se passe bien, le premier train pourrait circuler le 15 décembre », a-t-elle déclaré sur la radio catalane RAC1.
L’exploitation commerciale de cette liaison, qui n’est pas encore entièrement à grande vitesse, sera partagée entre les compagnies ferroviaires française SNCF et espagnole Renfe.

 

Selon la presse espagnole, le temps de trajet devrait être de six heures et vingt minutes, soit une demi-heure de moins qu’actuellement, où il faut changer de train à Figuères (Espagne, province de Gérone).

 

Contactée par l’AFP, la compagnie Renfe n’a pas souhaité confirmer cette information, indiquant qu’une annonce officielle serait faite « très bientôt ». La SNCF avait indiqué en octobre que les lignes TGV reliant Marseille, Lyon et Toulouse à Barcelone « devraient être effectives au dernier trimestre 2013 ».

 

Elle avait alors précisé que « le calendrier de lancement de l’offre et d’ouverture des ventes (serait) annoncé dès (qu’elle serait assurée) de l’homologation des matériels par les deux autorités nationales compétentes ». Les réseaux ferroviaires français et espagnol présentent en effet des différences techniques qui obligent à des études approfondies pour vérifier la compatibilité entres les rames et les réseaux. L’Espagne a dépassé en 2010 la France par le nombre de kilomètres de lignes à grande vitesse installées, et est désormais numéro un en Europe et numéro deux dans le monde dans ce domaine. (Sources : lefigaro.fr avec l’Agence France Presse/Afp).