Christian Bourquin (PS), sénateur-président de la Région Languedoc-Roussillon, Hermeline Malherbe (PS), présidente du Conseil général’66, et Michel Moly (PS), maire de Collioure.

Ce lundi 18 mars 2013, en séance publique du Conseil général des Pyrénées-Orientales, Michel Moly (PS), 1er vice-président de l’Assemblée départementale et maire de Collioure, souhaite faire voter deux motions : l’une concerne une interdiction de prélever du sable, des galets et des graviers sur les plages du littoral roussillonnais, durant l’été 2013 ; l’autre concerne une démarche de solidarité vis-à-vis des municipalités de la Costa Brava (province espagnole de Gérone) pour s’opposer à toutes recherches d’hydrocarbures le long de la Côte catalane et dans les eaux du Cap Creus (Catalogne espagnole).

A propos du premier point, déjà en tant que maire de Collioure, Michel Moly souhaite prendre un arrêté municipal « car suite aux récentes intempéries et au lessivage de nos plages qui s’en est suivi, je suis très inquiet pour notre littoral à quelques semaines à peine du début de la saison estivale. Sachant qu’on nous interdit de charger les plages, je vais faire prendre un arrêté municipal interdisant de prélever sur les plages de Collioure du sable, des graviers et des galets (…) ».

Pour ce qui est des recherches en mer d’hydrocarbures à proximité de la Costa Brava et du Cap Creus, juste de l’autre côté des Pyrénées, Michel Moly, conseiller général du canton de la Côte Vermeille, se veut solidaire d’une motion présentée par les municipalités du littoral sud-catalan contre ces recherches : « Cela fait bientôt un an qu’avec la commune de Cadaquès nous nous sommes engagés dans un partenariat environnemental et culturel, en s’appuyant sur les formidables atouts artistiques, architecturaux, patrimoniaux et naturels de nos deux villages, il est donc hors de question de « salir » cette image par des risques de pollution évidents. D’ailleurs, dès cet été, Collioure va accueillir une exposition de photos grand-format de Dali. Il s’agit de photos absolument inédites en provenance justement de Cadaquès et sa région (…) ».