(Communiqué)

 

 

Le Collectif citoyen millassois Vu nous communique avec prière d’insérer :

 

-« Cet été, il y a (encore) eu des démissions dans l’équipe de Jacques Garsau. Après, Mme Nadège Moreira, M. Claude Christofeul, Mme Marjorie Cassagnes, c’est au tour de M. Claude Person (maire-adjoint) et de Joan Nou.

Claude Person était maire-adjoint délégué aux finances. Il a adressé un message aux Millassois le 12 juillet en indiquant qu’il préférait « s’éloigner de certaines personnes étouffées par leur égo au détriment de l’engagement auprès des administrés. » ainsi que « la nuisance des personnes concernées » de la Majorité qui agiraient contre lui pour lui nuire.

 

« Climat délétaire » dans la Majorité

 

En présentant ses excuses aux Millassois, Claude Person s’est dit « profondément affecté par cette décision, mais le climat délétère installé «  ne lui permettait plus d’exercer ses fonctions avec « motivation et sérénité ».
Quant à Joan Nou, ce dernier était délégué à la Culture et est également vice-président du mouvement Agissons Pays Catalan.

Lors des élections départementales, il n’avait pas hésité à présenter un binôme Agissons Pays Catalan face à Jacques Garsau également candidat avec Armelle Revel-Fourcade, la maire de Le Soler…

Pourtant, après les élections départementales, tout semblait allait bien dans le meilleur des mondes… jusqu’au lendemain du conseil municipal du 9 août dernier.

Réveil difficile pour Joan Nou qui n’a pas apprécié que le maire de Millas dise de lui, durant le conseil municipal, qu’il avait démissionné par choix personnel car habitant à Baixas et préférant s’investir à Baixas plutôt que de faire les trajets Baixas-Millas*. (Ce qui écorne complètement l’image politique de Joan Nou et le décrédibilise pour Baixas selon nous).

 

 

Le maire de Millas a indiqué qu’il n’avait jamais refusé de recevoir Monsieur Nou pour discuter de sa démission… S’adressant à « Jacques ce n’est pas beau de mentir », Joan Nou a publié sur Facebook un message public (avec Pinocchio en illustration), où il s’est expliqué et a promis d’approfondir le sujet à la rentrée… Rendez-vous est donc donné à la rentrée…

Est-ce que Joan Nou fera des révélations comme l’avait fait son homologue Claude Christofeul dans sa lettre publique intitulée « Les motifs de ma démission » ** qui soulevait notamment la question occultée par tous ( majorité et opposition) des biens communaux « introuvables » facturés 19 848 euros sous l’ancienne mandature ? (Il serait bon de savoir ce qu’il en est).

A côté de son expérience auprès de l’équipe de Jacques Garsau, Joan Nou parlera t’il du budget de la commune? Est ce que le maire de Millas occultera les explications de Joan Nou comme il l’a fait avec Claude Christofeul ou alors Jacques Garsau déposera t-il une plainte fondée sur ses sempiternelles accusations de propos diffamatoires ?
Ce qui interroge c’est l’impact que pourraient avoir toutes ces démissions (et l’ambiance délétère régnant au sein de la Majorité municipale) sur la gestion de la commune de Millas. Le maire de Millas refusant de communiquer des documents explicatifs, il est à ce jour difficile pour les administrés d’y voir clair.
A Suivre… ».
Collectif citoyen millassois Vu

 

* Voir la vidéo du conseil municipal du 9 août 2022 ( à partir de 20 min) https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1434936796933296&id=100057553565998
** lettre publique de démission de Claude Christofeul