COMMUNIQUE DE PRESSE

 

« C’est avec tristesse que je prends acte de la défaite des listes UMP-UDI présentent à ce second tour des élections départementales.

C’est hélas, une occasion ratée de donner à notre département une nouvelle majorité, un nouveau souffle et les moyens d’une politique économique dynamique et ambitieuse dont il a tant besoin.

C’est se priver des compétences de Jean Castex dont personne ne peut nier les qualités.

La droite départementale paye le fait de ne pas avoir su présenter au suffrage universel des femmes et des hommes nouveaux pour se renouveler.

Elle paye le fait de ne pas avoir offert aux jeunes militants de l’UMP et de l’UDI une occasion unique de démontrer leur fougue, leurs convictions et leur ambition.

Elle paye le fait d’avoir préféré exclure au lieu de rassembler.

Elle a fait le choix de présenter des notables et des élus alors que nos concitoyens réfutent la politique politicienne.

Les électeurs ne sont pas dupes, alors qu’au niveau national les accords UMP-UDI ont prouvé leur raison d’être, dans notre département le Conseil départemental reste à gauche.

Les leçons doivent en être tirées ».

Jean-Pierre Brazès