Communiqué de l’ADECR’66

« Un mal sournois a eu raison du courage et de la combativité de Christian Bourquin, sénateur des Pyrénées-Orientales et président de la Région Languedoc-Roussillon.

En pareil moment, nous pensons bien évidemment à sa famille et à ses proches à qui nous adressons nos plus sincères condoléances.

Les élus communistes et républicains retiendront l’action publique qui fut la sienne, énergique et passionnée, au service de nos territoires.

En dépit des divergences politiques ou stratégiques qui auront pu parfois nous éloigner, nous avons pu apprécier ses qualités et ses valeurs que ce soit à ses côtés, au sein d’une majorité départementale, lors de combats communs, mais aussi dans le cadre des débats qui ont pu animer la gauche locale dans la diversité de ses composantes.

Nous rendons hommage à l’homme politique de premier plan qui laissera indiscutablement sa marque dans le Département et la Région à laquelle il était très attaché comme il a su le démontrer au travers de son ultime combat politique contre la réforme territoriale ».