Comme tous les vendredis, ce 21 janvier 2022 en matinée avait lieu la Conférence hebdomadaire des trente-six maires du territoire de la communauté urbaine Perpignan-Méditerranée Métropole (PMM). Ce rendez-vous se tient traditionnellement dans l’amphithéâtre de l’Hôtel d’Agglo, boulevard Saint-Assiscle à Perpignan… et à huis clos. C’est la règle. En principe

 

Une règle que visiblement le président de PMM, Robert Vila (Les Républicains/ LR), par ailleurs maire de Saint-Estève et conseiller départemental, semble avoir du mal à faire respecter…

A l’ouverture des débats, ce matin donc, quelle ne fut pas la surprise des participants de constater la présence dans l’amphithéâtre d’une élue de l’Opposition de la Ville de Perpignan, en la personne de Christine Gavalda Moulenat, la présidente de la fédération départementale du parti Les Républicains des P-O (LR’66).

Réaction d’un élu : « Peut-être, certainement même, qu’elle ne sait pas encore que Jean-Marc Pujol n’est plus maire de Perpignan. Et que donc elle ne peut plus le représenter à la Conférence des maires. Il faudrait la prévenir ». Autre commentaire : « A moins qu’elle soit déjà tête de liste pour les prochaines élections municipales à Perpignan… et qu’elle se voit en haut de l’affiche, élue ! Elle vient se former ».

En tout cas, cette présence n’aura laissé personne indifférent… « Oh ! le bon tour ! Je ne dirai rien, mais cela fera du bruit dans le landerneau politique » : manière d’évoquer, avec une pincée d’ironie, certains lieux et milieux où tout ce qui est nouveau se voit accorder une importance démesurée et suscite des commentaires sans fin, in fine.

 

L.M.