Coutumier des coups d’épée dans l’eau et habitué à courir derrière le buzz, le sulfureux maire du Barcarès, Alain Ferrand (DvD), qui annonçait bruyamment lors du dernier Bureau (en date) des maires de la communauté Urbaine Perpignan-Méditerranée Métropole (PMM), dans un élan Pagnolesque (sans le talent d’un Raimu), vouloir sortir sa commune de ladite intercommunalité, n’en fera rien, finalement…

…Et pour cause : « On peut sortir d’une communauté de communes ou d’une agglomération, mais pas d’une communauté urbaine. C’est la loi ».

C’est d’ailleurs l’un de ses collègues sur les bancs de PMM, qui nous confirme cette information, lui-même ayant été tenté de sortir du « panier de crabes métropolitain » avant de rentrer dans les rangs : « Mais ça c’était avant », nous a-t-il confié. « J’avais contacté le président d’une communauté de communes voisine pour me renseigner, parce que comme Ferrand je ne me sentais pas bien au sein de la nouvelle gouvernance de PMM, et bien que j’y siège au sein de la Majorité, et je me suis rendu compte qu’effectivement il était impossible à ce jour d’en sortir ».

Alain Ferrand le savait-il, l’ignorait-il ? Tout ça pour ça, pour en arriver là…

L.M.