Déclaration Philippe Galano chef de file PCF pour Perpignan :

 

“EELV et Jean Codognès ne savent plus quoi faire pour exister. C’est ce que nous inspire cette nouvelle pique en direction de la liste d’union à gauche dans laquelle les communistes, membres du Front de gauche,  figurent.

Ce que nous constatons simplement c’est que ces tous premiers responsables en mal de reconnaissance en agissant de la sorte n’ont pas pris  la mesure des enjeux pour Perpignan, ne s’intéressant qu’à leur pré carré.

Le rassemblement à gauche constitué des forces de gauche dont le PCF, avec comme tête de liste Jacques Cresta,  est une construction démocratique pour une chance d’un projet à gauche pour Perpignan. Il appartient aux tous premiers dirigeants et aux militants EELV de s’y inscrire”.