Jean Vilert, Maryse Gomez, André Pluchon, Martine Belkheir, Claude Torrent, les élus de la liste d’Opposition « Forces de Gauche et Citoyennes » du conseil municipal de Saint-Laurent de la Salanque, communiquent…

« Depuis quelques temps, des informations indiquent que les bâtiments de l’école Jules Oudet (transférée à proximité du pôle médical) qui jouxtent la mairie, seraient dévolus à l’implantation d’une supérette. Ce projet n’a jamais été discuté au conseil municipal.

Il n’y a jamais eu de débats sur cette question, pas plus que sur d’autres projets d’ailleurs… Le conseil municipal ne se réunit qu’une fois par trimestre, sur les questions d’ordre réglementaires. Comme nous le dénonçons depuis le début, ce projet aurait dû être en débat dans la commission d’urbanisme. Mais les commissions ne se réunissant pas… tout se décide en catimini et les conseillers de la majorité ne sont pas plus au courant que ceux de l’opposition, bien que nous représentions 37% de la population.

Pour revenir à cette affaire, nous considérons que l’installation d’une « supérette » à cet endroit, serait une aberration eu égards aux récurrentes questions de stationnement dans cette zone et préjudiciable pour l’économie des commerces du centre ville. Posons-nous la question : faut-il protéger le commerce de proximité qui assure l’animation et la vie de notre centre ville ? Pour nous la réponse est positive en prenant compte le fait que derrière chaque commerces vivent des familles, ou bien faut-il laisser mourir ce centre ville comme dans tant de villes et villages.

Nous proposons que cette surface soit utilisée pour un parking qui alors serait bénéfique pour l’essor économique des commerces ».