(Vu sur la Toile)

 

Refus de porter le maillot contre l’homophobie : Valérie Pécresse demande des sanctions contre Idrissa Gueye
(Télé7Jours)
|

 
Télé 7 Jours.- La présidente de la région Île-de-France demande des sanctions contre le milieu de terrain parisien, qui n’avait pas souhaité s’associer à la journée de lutte contre l’homophobie.
C’est une histoire qui n’a pas fini de faire parler d’elle. Ce samedi 14 mai, à l’occasion de la 37e journée de Ligue 1, la Ligue de football a voulu sensibiliser les joueurs de notre championnat à la lutte contre l’homophobie. Parmi les actions mises en place, les maillots des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 ont été floqués aux couleurs de l’arc-en-ciel, en soutien à la communauté LGBTQ+. Un maillot que n’a pas souhaité revêtir Idrissa Gueye, selon nos confrères de RMC Sport. C’est la deuxième année consécutive que le milieu de terrain sénégalais se fait porter pâle lors de la journée de lutte contre l’homophobie organisée par la Ligue.

PSG : Accusé d’homophobie, Idrissa Gueye crée la polémique

Une attitude condamnée depuis par de nombreuses personnalités, à l’image de Valérie Pécresse. La candidate déchue lors des dernières élections présidentielles a estimé que « les joueurs d’un club de football, et ceux du PSG en particulier, sont des figures d’identification pour nos jeunes » et qu’ils « ont un devoir d’exemplarité ». Elle a ainsi regretté le « refus d’Idrissa Gana Gueye de s’associer à la lutte contre l’homophobie » et pense que cette décision « ne pourrait rester sans sanction ».

 

« C’est un pleutre » : Thierry Moreau appelle le PSG à virer Idrissa Gueye, qu’il qualifie « d’homophobe »

D’autres, à l’instar de l’association de lutte contre l’homophobie dans le sport Rouge Direct, ont fait part de leur consternation suite au refus d’Idrissa Gueye de porter ce maillot arc-en-ciel. « L’homophobie n’est pas une opinion mais un délit. La LFP (Ligue) et le PSG doivent demander à Gana Gueye de s’expliquer et très vite. Et le sanctionner le cas échéant », a écrit l’association dans un message posté sur Twitter.

L.C.