(Communiqué)

 

 

-« Jeudi 17 novembre, nous avons accompagné l’ASPO (Association des Sourds de Pyrénées Orientales) pour trouver une solution dans la non-reconduction du bail de leur local par la mairie de Claira. Un projet de parking remplacera le bâtiment

Nous remercions Françoise Fiter, vice-présidente du Conseil Départemental, élue en charge du handicap, d’avoir pris le temps de nous écouter et qui servira d’intermédiaire dans ce litige. Les différents membres de l’association ont énuméré l’ensemble des propositions faites à la mairie, pour que celle-ci puisse continuer ses activités sur la commune de Claira : ouverture du parking, arborer le site…
Marc Petit, maire de Claira, a affirmé vouloir trouver une solution et maintenir l’association. Devant autant de bonne volonté de sa part, L’ASPO est prête à réaffirmer ses propositions ou trouver un consensus.
L’ASPO n’a pas seulement une dimension locale ou départementale mais régionale, et c’est une chance pour Claira. Au vu du peu de bâtiments adaptés (coûts supplémentaires) ou à disposition, il serait envisageable de maintenir le statu quo.
Ensemble avec l’ASPO ! Nous ne lâcherons pas ! ».

 

#Agissons