Ils se prénomment Colin, Héloïse, Balthazar, Marin, Lubin, Anaïs, Maxime…

 

Âgés de quelques printemps, hauts comme une poignée de pommes, ces gamins peu avares en énergie colorent de quelques touches d’espoir la grisaille actuelle

 

 

 

En effet, ils se sont mis en tête de sauver la nature – d’où « Sauve Nature » -, le nom de leur groupe). Ni plus ni moins.

Cette armée de petits défenseurs de l’environnement a débuté sa mission il y a quelques mois en débarrassant de ses papiers et autres déchets la cour de leur école saint-génisienne. Puis, dans le cadre d’une nouvelle opération, ils se sont attelés au nettoyage des alentours de l’Hôtel-de-Ville.

Hier, ils ont mené une action autour de l’aire de jeu, en cœur de ville. Au programme : sensibilisation sur la prolifération des mégots de cigarettes et des déjections canines.

Pour cela, sous les regards attentifs des parents, les apprentis écologistes – sans connotation politique ! – ont accroché sur plusieurs points du site des cendriers ainsi que des affiches aux slogans explicites et créés par leurs propres soins.

Les jeunes de « Sauve Nature » devraient intégrer prochainement le conseil municipal des jeunes : l’occasion d’encourager encore plus d’enfants à suivre leur chemin.