(Communiqué)

 

Suite au conseil municipal qui s’est tenu hier à Toulouges, le groupe d’opposition Encore & Toulouges communique :

 

-« Ce lundi 23 janvier 2023 en Conseil municipal à Toulouges, les cinq conseillers municipaux minoritaires annoncent leur démission. A Toulouges, la démocratie vacille : Cathy Bret prend la parole, puis les élus se lèvent et quittent le Conseil municipal.

Texte lu en début de Conseil : « Les vœux du Conseil Municipal ou la goutte d’eau…

Le Conseil Municipal de Toulouges est une assemblée élue pour six ans, composée de vingt-neuf membres, représentant les habitants de la commune.

Depuis le 3 juillet 2020, il se compose d’un groupe majoritaire (vingt-deux personnes) issu de la liste portée par Nicolas Barthe, un groupe de l’Opposition (sept personnes) issu de la liste portée par Jean Roque dont deux personnes élues grâce à celle-ci, ont choisi de le quitter pour se rapprocher de la Majorité Municipale…

Nous sommes donc cinq élus de l’Opposition : Laurent Rosello, Ludovic Monne, Catherine Bret, Marc Valette et Véronique Fernandez, représentants près de 47 % des bulletins de vote exprimés lors des dernières élections municipales qui, rappelons-le, ont été emportées par la liste de Nicolas Barthe avec onze voix d’écart (Avec seulement 50% de participation).

Le soir du 6 janvier 2023, lors de la cérémonie des vœux à la population, vous avez délibérément choisi de nous laisser pour compte. Pas une parole à notre égard, ni un propos lors de vos élocutions pour le débat démocratique que nous représentons et que nous assumons depuis bientôt trois ans, par notre présence à chaque Conseil Municipal, ou aux trop rares commissions auxquelles nous avons été nommés depuis le début du mandat.

Nous ne pouvons pas continuer à faire partie d’un Conseil Municipal qui, aux dires de celui qui en est à la tête, devait aller vers un avenir apaisé et entendre ce soir-là à nouveau et certainement une fois de trop, dénigrer le travail du précédent mandat auquel pour rappel le maire actuel et quelques membres de son équipe ont participé.

Un maire et son équipe, censés représenter la population de Toulouges, doivent agir en responsabilité et faire preuve de maturité. Rien ni personne ne doit manquer de respect au travail accompli !

On peut avoir une autre idée de ce que doit devenir notre village, on peut privatiser la culture, le social, on peut changer ses axes politiques et tendre plus à droite, on peut préférer l’image à la profondeur de l’action moins visible, on peut financiariser le quotidien de la vie… mais jamais on ne doit salir l’énorme travail effectué par des élus respectables et respectés, compétents et dévoués au service de l’intérêt général.

Il y a la politique et le bon sens, vous avez fait de la politique votre choix, nous avons fait du bon sens le nôtre.

Nous ne sommes ni frustrés, ni jaloux, ni envieux… Nous sommes des élus de la République qui ont été une fois de plus méprisés et dénigrés pour la seule satisfaction d’élus de la Majorité municipale qui n’ont pas su tourner la page des dernières élections municipales.

Cet environnement ne nous permet pas, ne nous permet plus, de travailler sereinement et de représenter dignement les très nombreux Toulougiennes et Toulougiens qui nous ont apportés leur soutien. Cela nous impose de faire un choix radical, celui de démissionner de nos fonctions de Conseillers Municipaux de la Ville de Toulouges. »

 

Le groupe d’opposition Encore & Toulouges