André Bonet, adjoint au maire délégué aux Affaires culturelles et catalanes, l’artiste Vebeca et son époux Louis Aliot, maire de Perpignan et conseiller départemental.

 

Un monde fou entourait, hier soir au domaine viticole Lafage, Véronique Aliot-lopez, Vebeca de son nom d’artiste, pour l’un des vernissages les plus réussis de l’année

 

Louis Aliot, maire de Perpignan, conseiller départemental, entouré de nombreux élus et amis, a rendu « un hommage admiratif et plein d’amour », à celle qui partage sa vie.
Dès son plus jeune âge Vebeca maîtrise déjà les techniques de peinture et de dessin. On disait d’elle, « elle peint comme un adulte ! ». Elle puise son inspiration dans les magnifiques paysages du Roussillon ayant inspiré bien des peintres.
Jusqu’à aujourd’hui, Vebeca n’aura de cesse de cultiver ce jardin secret de couleurs et de spiritualité.
L’année 2020 marque pour elle un tournant. La longue période de confinement due à la pandémie a été pour elle un temps d’introspection, un temps de mise à distance de sa pratique artistique, de ses sources d’inspiration, de sa perception de ce qui l’entoure.
Cela s’est traduit par un « lâcher prise », avec un changement de sa technique et du support de l’oeuvre.
Un retour en quelque sorte aux fondamentaux, avec la pratique du dessin, basée dans un premier temps de création, sur une forme de dessin « automatique » à main levée.
Ce n’est qu’ensuite, que tout un univers surgit sous les traits des feutres acryliques.
L’exposition est à découvrir au Domaine Lafage durant les fêtes de fin d’année.
Pour André Bonet, adjoint au maire délégué aux Affaires culturelles et catalanes, « ce grand vignoble, marqué par des terroirs pluriels, éclatés en mosaïque depuis les rives de la Méditerranée jusqu’aux contreforts des Pyrénées, ne pouvait pas mieux correspondre aux toiles de Vebeca dont la lumière apporte de la gaieté à son œuvre. On voyage beaucoup à travers ses toiles dans un univers très personnel de couleurs entrelacées, fusion de tempêtes et de mille soleils ».