Sur le territoire de la commune de Saint-André, depuis le début de l’automne, les cadavres de colombidés (notamment des tourterelles « turques ») se ramassent à la pelle.

 

Hier encore, jeudi 3 novembre 2022, plusieurs spécimens ont été recensés dans les jardins de particuliers et sur la voie publique, dans la commune de Saint-André.

En dépit des enquêtes lancées, sur le plan judiciaire (plainte en gendarmerie) et sur le plan sanitaire, ainsi qu’auprès des autorités municipales à Saint-André et à Sorède, aucune piste à ce jour ne semble aboutir, sérieusement et définitivement en tout cas, concernant l’origine de cette hécatombe.