Aujourd’hui, samedi 19 novembre, en fin de matinée, c’était l’ouverture d’un bar à huîtres à Saint-André… commerçant dans l’âme, Albert Campigna n’a pu résister à la retraite et replonger les week-ends pour le grand plaisir des amis, de la famille et surtout de tous ceux qui cherchent du lien autrement que devant un écran anonyme…

 


Installé face à la boulangerie de sa belle-famille, « L’amie de nos ancêtres », en plein cœur du village et dans la traversée de Saint-André, Albert vous invitera à déguster des huîtres de Leucate, de Marennes Oléron, le tout accompagné de crevettes et saumon… Sans oublier bien sûr le délicieux vin blanc du domaine Sanac de Saint-Génis-des-Fontaines. Fait exceptionnel, est-ce un présage ? …à l’ouverture d’une huître Marennes Oléron : le beau spectacle d’une magnifique petite perle, ce qui est très rare. Pas de quoi ouvrir une bijouterie, tout de même !

 

« En vingt ans, seulement trois perles trouvées »

-« Oui, mais c’est très rare, confirme  Frédéric Lefèvre, responsable de la production de La Calvadosienne, zone conchylicole d’Asnelles-Meuvaines, dans le Calvados. En 20 ans, trois de nos clients sont tombés sur des perles par hasard. Et à chaque fois, c’est une belle surprise ! ».

Un moment heureux partagé par tous les convives, qui a n’en pas douter ravira l’ostréiculteur.