Pierre Aylagas (PS), maire d’Argelès-sur-Mer et sa suppléante Nicole Villard (PS), 1ère adjointe au maire du Boulou, candidats aux élections législatives sur la 4ème circonscription des Pyrénées-Orientales, nous communiquent avec prière d’insérer…

« Le 6 mai dernier, en portant François Hollande à la tête de la présidence de la République, les Français ont clairement exprimé leur volonté de changement. Tout, depuis cinq semaines, démontre que ce choix est le bon.

Une autre présidence, plus calme, plus apaisée ; un pays où les partenaires sociaux sont conviés à la table des négociations ; un pays où l’on cesse de stigmatiser telle ou telle catégorie catégorie sociale, telle ou telle minorité ; un pays où l’on ne promet pas une loi – Que l’on sait que l’on n’appliquera pas – après chaque faits-divers sordide ; un pays que l’on remet dans le sens d’une plus grande justice sociale et fiscale… C’est cela la nouvelle présidence de François Hollande.

On nous avait dit que le terme croissance était banni, que seules austérité et rigueur étaient au programme des années à venir… On nous avait dit que la France emprunterait plus cher, que la Bourse s’effondrerait, que les marchés s’affoleraient…

On nous avait tant dit pour continuer à nous faire peur…

Aujourd’hui, François Hollande a besoin de la majorité la plus forte possible pour appliquer son programme, pour que le changement devienne une réalité.

Voilà le véritable enjeu du scrutin des 10 et 17 juin 2012;

Localement, notre 4ème circonscription a besoin d’être fédérée, rassemblée. Pendant cinq ans, elle n’a été qu’une annexe de la Communauté d’agglomération de Perpignan. Quoi de plus logique puisque la députée sortante en assume la vice-présidence.

Dimanche 10 juin 2012, nous avons les moyens de faire changer les choses. Depuis des mois, nous sommes allés partout pour porter ce message : une autre politique est possible, une autre France est possible.

Ce changement, il vous appartient de le mettre en oeuvre dès le dimanche 10 juin.

Vous, mais aussi vos parents, vos proches, vos amis et vos collègues que vous saurez convaincre. Nous comptons sur vous. Merci ».