Dans la nuit de mercredi à jeudi, une prostituée âgée de 29 ans a été égorgée, par un client habituel, dans sa camionnette au bois de Vincennes, à Paris… Le médecin estime qu’il s’agit d’une urgence absolue et que son pronostic vital est engagé. Plusieurs associations ont immédiatement réagi hier matin, mais le Perpignanais Jimmy Paradis, l’infatigable défendeur des travailleuses du sexe, n’entend pas s’arrêter là

 

En effet, l’infatigable Jimmy Paradis, fils de la doyenne survivante de la prostitution, reconnu pour son franc-parler et son engagement auprès d’une dizaine d’associations nationales, a décidé d’interpeller immédiatement tous les candidats aux élections législatives 2022 et, surtout, il vient d’écrire directement à l’épouse du Président de la République, Brigitte Macron.

« Aucune loi n’existe depuis 1946 après la loi Marthe Richard (maison de tolérance) et je ne peux plus supporter que l’on assassine des prostituées dans une indifférence générale. Oui, je réitère : la loi de 2016 visant à pénaliser les clients des prostituées est une abomination et cette loi tue ! Nous avons eu la cas avec Roses à Perpignan en 2017, Vanessa Campos au bois de Boulogne sauvagement assassinée par un client… Combien de meurtres faudra-t-il encore pour pouvoir protéger les personnes en situation de prostitution ? ».

Jimmy Paradis, qui avait ému la France avec ses larmes lors de son témoignage sur France 2, est en colère : « Rien a changé depuis quarante-trois ans  ; je vois comme lorsque je suis né la violence perpétuelle dans ce milieu et aucune mesure existe pour la protection des prostituées. J’ai donc décidé d’écrire à tous les députés, en leur indiquant l’urgence de réformer sur le sujet. Je veux une loi et non pas des amendements ou des mesurettes ! Je veux du courage pour réformer et prendre réellement le sujet en main politiquement. Je sensibiliserai donc tous les députés qui pour la plupart ont dans leur programme des propositions contre productives et dangereuses pour les plus vulnérables ; certains mouvements, il faut le dire, comme la NUPES, Debout La France, etc. ne souhaitant pas dialoguer sur le sujet et préférant rester dans l’hypocrisie, seront malgré tout destinataires de ma lettre ouverte ».

La Police nationale de Paris a certifié à Jimmy Paradis « Que les prostituées étaient toutes vulnérables et que les agressions sur personnes prostituées étaient en hausse »… J’ai donc décidé de monter au créneau en demandant un entretien à Madame Macron. La prostitution mérite une loi et en tant qu’enfant considéré comme le fruit du péché et le fils du crime, je ne veux plus voir mourir sous mes yeux nos mamans car « pas de droits ». Le chanteur belge Stromae, auteur, compositeur et interprète de « Fils de Joie », qui s’est inspiré de mon histoire, le dit si bien ! ».