Stéphane Loda, Secrétaire départemental de la fédération du parti Les Républicains des P-O (LR’66), maire de Canet-en-Roussillon et conseiller régional, David Bret, adjoint au maire de Canet, Bruno Galan, maire de Palau-del-Vidre et la candidate LR pour la Présidentielle 2022, Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France

 

La droite est de retour !

Valérie Pécresse a réuni les troupes Les Républicains, hier samedi 11 décembre à Paris, et ce fut un carton plein pour celle qui se présente désormais comme la cheffe de guerre de la droite pour battre Emmanuel Macron à la présidentielle qui se déroulera au printemps prochain

C’était donc la grand-messe à ne pas rater, et la fédération LR’66 était largement représentée à cette réunion des cadres suivie du premier grand meeting de campagne : Christine Moulenat-Gavalda, présidente des LR’66 (candidate investie aux législatives sur la 1re circonscription), Stéphane Loda, Secrétaire départemental LR’66, maire de Canet-en-Roussillon et conseiller régional), David Bret, candidat investi sur la 2e circonscription et adjoint au maire de Canet), Laurence Martin (candidate investie sur la 3e circonscription des P-O et conseillère municipale à Perpignan), Bruno Galan (candidat investi sur la 4e et maire de Palau-del-Vidre), Alexandre Ortiz-Bodiou, président des Jeunes Républicains 66 (conseiller municipal à Banyuls-sur-Mer)…

« De l’ovation d’accueil à Christian Jacob au discours de Valérie Pécresse, en passant par les interventions des ténors du parti, l’ambiance était au rendez-vous et rappelait celle de la grande époque sarkozyste de 2007 », confie Stéphane Loda.

En marge de ce premier rendez-vous, les élus et candidats catalans ont pu échanger longuement avec notamment Éric Ciotti et Valérie Pécresse qui s’est tout de suite remémorée ses déplacements à Canet-en-Roussillon, lorsqu’elle était membre du gouvernement.

Assurant de son soutien inconditionnel les candidats investis par la Commission Nationale d’Investiture en octobre dernier, la désormais candidate de la droite rassemblée s’est montrée déterminée.

Concernant la 2e circonscription, David Bret souligne à l’issue d’une passionnante rencontre : « Valérie Pécresse m’a garanti un investissement personnel et un soutien massif du parti pour rassembler la droite et porter ma candidature vers la victoire en juin prochain ». Pour lui et pour la délégation catalane, nul doute que leur candidate à la présidentielle est bien à droite « il faut en finir avec les querelles de clochers des uns et des autres… La famille est réunie, rassemblée, elle est désormais en ordre de marche et toute la droite doit se mobiliser pour battre Macron et défendre nos chances de relever la France » conclut le jeune élu.

 

 

La délégation catalane des élus LR’66 n’est pas montée à Paris « les mains vides » !

David Bret, Stéphane Loda, le député des Alpes-Maritimes (et Questeur de l’Assemblée Nationale) Eric Ciotti et Bruno Galan.