Communiqué de presse du FNJ des Pyrénées-Orientales : Le FNJ66 apporte son soutien à “La Cocarde étudiante” pour les élections de l’UPVD :

« Les élections étudiantes qui se dérouleront le 11 mars représentent un enjeu capital. Les étudiants ont besoin d’être représentés par des élus fougueux, intègres, soucieux et motivés. C’est pour cela que le FNJ des Pyrénées-Orientales apporte son soutien à la liste menée par la “Cocarde étudiante” pour l’élection des représentants étudiants au Conseil d’Administration de l’UPVD. Nous appelons tous les étudiants proches des idées que Marine Le Pen, Louis Aliot, le FN et nous-mêmes portons chaque jour, les militants et sympathisants FN/RBM qui pourraient avoir une connaissance inscrits à l’Université de Perpignan (ou dans les antennes de Narbonne ou de Mende) à porter leur voix sur cette liste porteuse d’espoir.

En effet, fidèles à nos valeurs et à nos principes que sont l’attachement à la patrie, la sauvegarde de notre identité et la préservation de notre souveraineté, nous ne pouvons que soutenir une liste qui partage notre vision politique de la France. Même si la campagne sera ardue, nous savons que ces étudiants sauront porter la voix patriote au sein des institutions universitaires et dans l’esprit des jeunes car comme dit la devise de Jacques Coeur : “ A coeur vaillant, rien n’est impossible “.

Le combat pour de meilleures conditions d’études, la défense de l’excellence française et la préservation de la laïcité sont des caps que tous les mouvements qui se revendiquent patriotes, souverainistes voire gaullistes et nationalistes doivent porter, au-delà des différences partisanes. La gauche ne doit pas gagner. Puisse la réunion des patriotes se faire, puisse une prise de conscience s’effectuer ! ».