Ne m’appelez plus jamais « Racou libre » !

 

Dans le cadre d’un article traitant de la piétonisation d’une partie de l’avenue principale du Racou à Argelès-sur-Mer (la Torre d’en Sorra), les journaux écrivent clairement que les habitants du Racou sont favorables à cette mesure…

Pourtant, il s’agit bien d’une décision unilatérale de la mairie.

En effet, lors de la présentation finale du projet, le 30 mai 2023, M. le maire (Ndlr. Antoine Parra) nous a indiqué qu’il souhaitait piétoniser pour améliorer notre cadre de vie. Pour en réduire l’impact, il nous offre seize places de stationnement et, simultanément, en supprime plus de cinquante dont les places handicapées !

En outre, il est bon de rappeler qu’à la suite de la première consultation publique, une association de riverains (“Bien vivre au Racou”) créée cet hiver, a proposé, après plusieurs séances de travail en collaboration avec les commerçants et par écrit à notre commune, un projet alternatif et unanime, de nature à garantir à la fois la sérénité et la sécurité des citoyens présents sur le site, tout en y préservant le commerce existant.

Malgré cela, M. le maire, après avoir reçu une délégation de riverains et de commerçants, le 21 mars 2023, s’est montré sourd à toutes les propositions.

Dire dans ces conditions qu’il y a assentiment est totalement erroné ; prétendre qu’il n’y aura plus de circulation dans la zone piétonne l’est tout autant, puisque les centaines d’habitants, possédant places et garages privés, devront bien continuer à se déplacer, leurs droits ne pouvant être aliénés.

Pourtant, le projet que nous avons formulé reste une alternative possible, une démarche citoyenne, ayant pour but d’améliorer la vie de la “cité”

Ce qu’impose M. le maire n’est à l’évidence pas le fruit d’une concertation. Ce projet, louable en théorie, ne fera qu’accentuer en pratique les contraintes, alors que de simples assouplissements auraient permis de ne pas rester dans une impasse…

Et c’est une impasse…

 

Association “Bien Vivre au Racou”