Cette année 2024 et hier samedi 4 mai, c’est à Ansignan, au cœur du Fenouillèdes, que l’association ”inter- communale de développement des abords du barrage sur l’Agly”, présidée par Romain Martignoles, a décidé d’investir la belle salle Guy Barbaza, aimablement mise à disposition par le Conseil Municipal et son tout nouveau maire

 

 

Ce petit village, ou nous avons envie de dire que 2000 ans nous contemplent, grâce à son majestueux aqueduc, est une terre d’Artistes par excellence. Imaginez, tous ces créateurs qui depuis vingt siècles se sont remplacés ! Avec un peu d’imagination, nous voilà plongés sur les traces de nos ancêtres grâce au lien indissoluble de la culture, de l’art.

Une exposition éclectique

L’auto-entreprise d’Aude, sise à Cassagnes, et réalisant des bougies avec minéraux, des fleurs séchées, des bijoux ornés de plumes, de pierre, porte bien son nom : ”L’émerAude’‘. En effet, l’admiration des visiteurs, dont les yeux se remplissaient d’étoiles en scrutant minutieusement toutes les réalisations, ne pouvait que nous rapprocher de cette pierre précieuse tant recherchée.

C’est aussi l’ ”Association laboratoire artistique contemporain en Fenouillédes” dont le siège est à Latour-de-France, portée par Laura Tortosa, qui présentait les œuvres des artistes passionnés par le moulage. Ainsi, nous avons repéré les prénoms d’Hélène, d’Élisabeth, Lyliane, Isabelle et bien d’autres, qui tissent les liens de la transmission des connaissances tout au long de l’année, en faisant toujours de nouvelles découvertes techniques. Et bien plus important encore, en générant le lien intergénérationnel.

Ce sont aussi les peintures à l’huile de Janine Bascou de Campoussy, mais aussi d’Ansignan, dont les vues particulières depuis l’Aqueduc, nous montrent avec combien de force, l’attachement à cette terre de l’arrière-pays.

Jean-François Ferrer, dit Jeff pour les intimes, vient lui du Boulou. C’est par amitié avec Jean-Claude qu’il est venu apporter son concours. Toutes ses œuvres, sont mises en vente au profit de l’association Ansigna’muse qui anime la vie autour de la préservation du patrimoine, pour promouvoir ce dernier. Et tout cela est fait de la meilleure manière !

Michel Fourcade, réalise lui, des sculptures sur bois, pierre, et fer. Sa réalisation du berger face à la tramontane et luttant contre cette dernière, en utilisant des matériaux de récupération dont un outil de jardinier, obligatoirement, laisse le cœur plein d’admiration, de tendresse.

Francoise Bourges de Saint-Arnac, est elle, porteuse de cet art du collage. Toutes ses réalisations, sont une mosaïque de matériaux récupérés. Leur mélange, donne une sensation de bien-être avec ce retour dans les profondeurs de la terre agrémenté de l’utilisation du savoir-faire de l’homme. Françoise précise que son atelier fête cette année les 21 ans d’existence. Bravo pour la constance dans l’esprit du bénévolat !

Et toujours la convivialité

Il en est ainsi à Ansignan ! C’est Lyliane Cardona, présidente d’Ansigna’muse et Romain Martignoles, qui après avoir remercié les participants, qu’ils soient artistes ou visiteurs de l’exposition, devaient inviter l’assistance à venir se régaler autour du buffet préparé une fois de plus de main de maître. De l’avis général, ce buffet était une parfaite réussite.

Romain, devait annoncer les prochaines initiatives de son association. Elles se dérouleront le 8 juin à Bélesta, le 23 juin à Rasiguères, le 14 septembre à Trilla. Nous aurons certainement l’occasion de revenir plus en détail sur ces initiatives en préparation.

Il est à noter la présence de Lola Beuze, conseillère départementale, à cet après-midi ”balade en terre d’Artistes”, venu témoigner par sa présence, de l’attachement de la population à de telles initiatives.

Joseph Jourda