Entre casseroles aux fesses – du maire Alain Ferrand, DvD (Divers Droite) – inflation des loyers des exposants et concurrence des plus attractives de la Ville de Perpignan avec entrées et animations gratuites notamment*, le traditionnel Village de Noël du Barcarès pourrait ne plus connaître le succès d’antan… même si avec le maître des lieux nous ne sommes jamais à l’abri d’une (réelle) surprise, tant le personnage, sympathique au demeurant, innovant, a plus d’un tour de passe-passe dans sa hotte !

 

Le premier cadeau du Père Noël, pour Alain Ferrand, est venu de Mère Justice, qui a dégoupillé avant l’arrivée du traineau en déposant au pied du sapin barcarésien dans la semaine en cours, une convocation au tribunal, pour le 22 mars 2023, à destination de Monsieur le maire et de quatre autres prévenus, trois gérants de bars et un employé de la Régie municipale. L’affaire concerne justement, comme par hasard, la gestion des animations municipales de fin d’année dans la commune.

Le groupe – car au Barcarès on ne fait pas dans la dentelle, si bien sûr les faits sont avérés – est comme le rapporte le journal de chevet d’Alain Ferrand, suspecté de « prise illégale d’intérêt », « recel de prise illégale d’intérêt » et « concussion par dépositaire de l’autorité publique ». Rien que ça !

Quelques jours plus tôt, ou plutôt la veille, on apprenait qu’Alain Ferrand venait d’être mis en examen dans le cadre d’une nouvelle affaire, de masques COVID cette fois-ci : en clair, il lui est reproché d’avoir facilité l’achat de masques par des collectivités où il est élu – la commune du Barcarès et la métropole Perpignan-Méditerranée (PMM) – au bénéfice d’une entreprise dont il serait partie prenante… Alain Ferrand nie tout en bloc.

Il n’empêche que ces deux affaires, qui s’ajoutent à d’autres, entachent bien évidemment l’image de l’élu et, indirectement, nuisent à la réputation de sa commune ainsi que, plus accessoirement, à son Village de Noël. Dès hier, la veille de l’ouverture du fameux site au public, un maire de la communauté Urbaine (PMM) nous confiait anecdotiquement et non sans humour : « L’édition 2022 du Village de Noël du Barcarès ressemble davantage à un tournage de l’émission Faites entrer l’accusé »

A suivre.

 

L.M.

*N’oubliez pas aujourd’hui samedi 26 novembre, à 18H, l’inauguration du Marché de Noël de Perpignan, sur le quai Vauban et les allées Maillol, avec ses spectaculaires illuminations et animations dont la Grande Parade, une nouveauté très attendue. Et le spectacle est gratuit !