(Communiqué)

 

Préfecture, Perpignan.- Une nouvelle étape dans la mise en œuvre de la modernisation de la RN116 : signature de la déclaration d’utilité publique des aménagements entre Ille-sur-Têt et Prades…
Par arrêté du 29 septembre 2022, Rodrigue Furcy, préfet des Pyrénées-Orientales, a déclaré d’utilité publique les aménagements de la RN-116 entre Ille-sur-Têt et Prades. Cet arrêté complète celui signé le 28 janvier 2022 portant plus particulièrement sur la déviation de Marquixanes.
Il s’agit d’une étape clé dans la mise en œuvre de la modernisation de la RN-116 dans les Pyrénées-Orientales, axe vital pour la desserte du département et plus largement pour le développement territorial de la plaine du Roussillon, du Conflent, du Capcir, de Cerdagne ainsi que pour la liaison avec l’Espagne et l’Andorre.
Ce nouvel acte concrétise la mise en œuvre du protocole d’aménagement de la RN-116 dans les
Pyrénées-Orientales, signé le 25 avril 2022 entre l’État, la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée et le Département des Pyrénées-Orientales. Ce protocole a défini les opérations d’aménagement prioritaires et leurs modalités de financements afin de faire de la RN116 un itinéraire de qualité offrant fluidité et sécurité, aux usagers et aux riverains. Le programme global d’aménagement s’élève à 108,4 millions d’euros, financés à 50 % par l’État, dont près de 57 millions d’euros permettront de réaliser l’ensemble des aménagements entre Ille-sur-Têt et Prades, y compris la déviation de Marquixanes.
Sur la section concernée par l’arrêté (longue de 19 kilomètres), entre Ille-sur-Têt et Prades, l’objectif poursuivi par l’État est d’augmenter le niveau de service de l’infrastructure par :
– l’amélioration de la sécurité routière avec la modification de carrefours dangereux et la limitation des accès directs ;
– la fluidification du trafic avec la mise en place de créneaux de dépassements ;
– l’amélioration et la fiabilisation des temps de parcours sur l’itinéraire.
Une attention particulière est portée à l’environnement en privilégiant les aménagements sur place et en définissant dès ce stade du projet les mesures permettant d’éviter, réduire ou compenser les impacts des aménagements. Celles-ci ont été présentées dans le dossier porté à l’enquête publique.
Le démarrage des travaux est prévu en 2023, après obtention de l’autorisation environnementale,
dans la perspective d’une mise en service en 2025 pour la première phase de travaux (réalisation du carrefour giratoire pour l’accès à Rodès et dénivellation du carrefour Ouest d’accès à Vinça).