La rencontre s’est déroulée vendredi 23 janvier au Lycée Jean Moulin avec l’écrivain Jean-Paul Didierlaurent autour de son roman «Le liseur du 6h27 » (Editions Au diable Vauvert).

150  lycéens de l’Hérault étaient réunis vendredi matin dans l’amphithéâtre du lycée Jean Moulin de Pézenas pour rencontrer l’un des cinq candidats au prix Méditerranée des Lycéens, Jean-Paul Didierlaurent.  L’auteur a été présenté par André Bonet, représentant Christine Fabresse, présidente Directoire de la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon et Véronique Micholet, représentant le président de la région Languedoc-Roussillon, Damien Alary, en présence de Françoise Claverie vice-présidente du Centre Méditerranéen de Littérature, Luc Marchet, représentant le Rectorat et Cécile Jodolowski, directrice de Languedoc Livre et Lecture.

Ce Prix littéraire  a été créé il y a 20 ans  par le Centre Méditerranéen de Littérature (CML) pour favoriser l’accès à la culture littéraire des lycéens de notre région.  Chaque année, les élèves de seconde des lycées publics et privés du Languedoc-Roussillon décernent le Prix Méditerranée des Lycéens (PML) à un auteur. La Région Languedoc-Roussillon et la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon accompagnent  cette manifestation qui a pour objectifs de sensibiliser les élèves à l’univers du livre, de promouvoir la lecture en milieu scolaire tout en permettant aux élèves des classes de seconde de découvrir une littérature contemporaine et de rencontrer certains auteurs.

Le Prix Méditerranée des Lycéens (PML) s’étend à l’ensemble des départements du Languedoc-Roussillon. Depuis 2012, grâce au soutien de la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon, des rencontres sont organisées dans chaque département avec l’un des cinq candidats au prix. Dans l’Hérault , 21 lycées participants dont celui de Jean Moulin à Pézenas participent à l’édition 2015 du prix.

Un auteur qui  réenchante le quotidien

Les voies du succès sont souvent impénétrables, mais force est de reconnaître que les réussites transfrontières d’aujourd’hui présentent pour la plupart les mêmes invariants: l’humanité des personnages, l’entraide entre les petits (ou les cabossés de la vie) et les différentes générations, le réenchantement du quotidien, le pouvoir des mots et de la littérature, la tendresse et l’humour. A cette aune-là, Le Liseur du 6h27 est un must. Guylain Vignolles, 36 ans, âme sensible et solitaire, et qui déteste son métier de “pilonneur”, offre chaque matin aux passagers du RER de 6h27 vingt minutes de pure poésie: la lecture à voix haute de quelques feuillets sauvés des entrailles de l’exterminateur de livres. Sollicité par deux passagères d’un âge certain, il doublonne l’exercice, le samedi matin cette fois-ci, dans une maison de retraite.  Mais, s’il procure du réconfort aux autres, l’homme demeure mélancolique. Jusqu’à la découverte du journal de bord enchanteur d’une mystérieuse “dame pipi” d’un centre commercial qu’il n’aura de cesse de dénicher, aidé par l’un de ses rares amis, un accidenté du travail au grand cœur. Le ton est vif; la parabole, jolie; le message, optimiste. Pourquoi bouder son plaisir ?

Cette nouvelle édition du Prix Méditerranée des Lycéens (PML) met en compétition cinq ouvrages parmi les romans francophones parus dans le courant de l’année 2013-2014.

« Le liseur du 6h 27 » par Jean-Paul Didierlaurent (Au Diable Vauvert)

« Nos mères » d’Antoine Wauters (Verdier)

« Le détroit du Loup » d’Olivier Truc (Métailié)

« Le clan suspendu » d’Etienne Guéreau (Denoël)

« L’éclaireur » d’Isabelle Vouin (Editions du Jasmin)

Cette sélection comporte deux auteurs aux attaches montpelliéraines, Isabelle Vouin, qui enseigne dans la capitale régionale et Olivier Truc, qui y est né. Les maisons d’édition Au Diable Vauvert et Verdier sont par ailleurs respectivement implantées dans le Gard et dans l’Aude

 

LA TOURNEE DES CANDIDATS DU PRIX MEDITERRANEE DES LYCEENS SE POURSUIT DE PERPIGNAN A MENDE

Etienne GUEREAU est prévu le 27 janvier entre 14 h 30 et 16 h 00 au lycée Arago de Perpignan

Isabelle VOUIN est prévue le 30 janvier entre 10 h 00 et 12 h 00 au lycée Jacques Ruffié de Limoux (le lycée préférait 10 h au lieu de 10 h 30)

Antoine WAUTERS est prévu le 4 février entre 10 h 30 et 12 h 00 au lycée Marie Durand de Rodilhan

Olivier TRUC est prévu le 24 février entre 10 h 30 et 12 h 00 au lycée Emile Peytavin de Mende.