Jean-Louis Disaro, conseiller municipal sur la commune du Barcarès, chef de file historique du mouvement « Le Citoyen Barcarésien » , Yvan Naya, président de l’association du même nom, communiquent :

 

“C’est avec étonnement que l’équipe du Citoyen Barcarésien que nous représentons a pris connaissance de l’article dans le journal local daté du 9 janvier 2014 concernant les candidatures aux élections municipales. Article erroné qui nécessite une mise au point.

L’équipe du Citoyen Barcarésien, dont quatre élus siègent au conseil municipal, est une liste qui s’est toujours déclarée comme sans étiquette, rassemblant des personnes de toutes sensibilités politiques et dont le seul engagement est d’être au service d’un projet pour tous les Barcarésiens, au-delà des habituels clivages politiques.

Ces mêmes clivages étant de notre point de vue totalement obsolète dans une commune de 4 000 habitants.

Aujourd’hui seules les compétences et la probité des personnes qui composeront notre liste pour les prochaines élections nous intéresse. Loin de toute considération politicienne ou appartenance.

Cela est et restera, notre unique ligne de conduite.

Il semble plus facile pour certain d’essayer de coller une étiquette que de se battre sur le terrain des idées et de la probité.

Cette même personne, qui fait régulièrement la une de la page des faits divers, serait-elle à ce point aux abois et sans argument valable à notre encontre pour mélanger politique politicienne et combat citoyen ?

Le groupe du Citoyen Barcarésien apparait à ce jour comme la seule alternative possible à une gestion qui n’a que trop durée et dont la force sur le terrain et dans les esprits ne cesse de monter en puissance. Il ne reste aux autres que l’intox et l’utilisation d’une propagande éhontée et de méprisable”.