« Si on ne fait rien la proximité va mourir, tout le monde sera touché ».

Réalisée par l’UPA qui regroupe 1 300 000 entreprises de l’artisanat et du commerce de proximité et qui font vivre 4 millions d’actifs en France, la pétition a pour objet de dénoncer l’incroyable pression fiscale, parafiscale et sociale exercée sur les entreprises de proximité, et qui va toucher à terme tous les Français.

En signant la pétition nationale « Sauvons la proximité » Jean-Marc Pujol s’oppose « à l’asphyxie programmée des artisans et des commerçants de proximité, demande l’arrêt immédiat de l’augmentation des prélèvements obligatoires infligée aux entreprises de proximité, la prise de mesures ambitieuses de réduction du coût du travail, et l’écoute enfin les représentants des entreprises employant jusqu’à 50 salariés, soit 98% du total des entreprises françaises ».

Cette mobilisation doit permettre la préservation du réseau des entreprises de proximité qui a créé 650.000 emplois supplémentaires en 10 ans au bénéfice de toute la collectivité nationale, qui contribue à la vie des quartiers, des centres-villes et des villages, qui forme 280.000 apprentis par an et qui permet aux savoir-faire français de rayonner à l’étranger.