Environ 150 personnes, hier soir à la salle des fêtes de Sorède, pour la traditionnelle cérémonie d’accueil des nouveaux sorédiens.

Hier soir, à la salle des fêtes de Sorède, le maire, Yves Porteix, et son conseil municipal, ont reçu les nouveaux sorédiens dans le cadre d’une cérémonie qui se déroule tous les deux ans.

Environ 150 personnes étaient présentes à cette réception bâtie autour d’un diaporama (réalisé par Christian Baillet, conseiller municipal délégué) et du traditionnel discours du 1er magistrat, Yves Porteix, qui, à cette occasion, tout en présentant sa commune, a annoncé une série de mesures, telles que : le démarrage de la construction du lotissement communal dans le cadre de la mixité sociale et la politique issue de notre plan d’actions Agenda 21; la mise en place dès le mois prochain d’une navette (bus) gratuite « afin d’emmener la population de Sorède éparpillée sur un territoire communal diffus vers le bourg centre et notamment ses commerces »

Yves Porteix, maire de Sorède, accueillant le dernier né des nouveaux sorédiens en compagnie de ses parents : Evan Cristini.

Parmi ces nouveaux sorédiens, la famille Cristini (photo ci-dessus), qui s’est installée à Sorède en 2012, en provenance de… Villelongue-dels-Monts, commune voisine également située dans le canton d’Argelès-sur-Mer. M. Cristini A découvert le Roussillon il y a dix ans lors d’un séjour à Banyuls-sur-Mer, depuis, confie-t-il, « je savais qu’un jour je viendrai vivre dans ces magnifiques Albères ». Les Cristini, c’est aussi le petit Evan, âgé de 5 mois, plus jeune Sorédien du moment !

Dans son discours, le maire a rappelé que « depuis deux ans 367 nouveaux habitants, au travers de 173 foyers, sont venus grossir les rangs de notre population qui est d’environ 3 100 habitants actuellement. Certains d’entre vous se sont installés à Sorède pour y couler une retraite paisible, des jours heureux, d’autres sont venus à Sorède dans le cadre d’un rapprochement familial, d’autres encore l’ont fait pour des raisons professionnelles; au travers de cette cérémonie qui nous réunit ce soir, mon équipe municipale et moi-même nous souhaitions vous accueillir certes d’une manière officielle, mais surtout nous voulions vous souhaiter la bienvenue de façon très chaleureuse (…) ».

Les traditions locales enseignées… aux nouveaux sorédiens.

Il a ensuite développer la nouvelle devise de la commune : « Sorède, solaire par nature ! » : « Une devise qui témoigne quelque part de l’histoire de notre village, des femmes et des hommes qui en constituent la mémoire collective. A Sorède, nous voulons que le soleil brille pour tout le monde, parce que le soleil c’est en quelque sorte notre seconde nature, puisqu’il parait que l’Optimisme c’est voir la vie à travers un rayon de soleil… D’où notre engagement dans le Développement durable, au travers d’un plan d’actions baptisé Agenda 21 qui fixe certains objectifs environnementaux, allant de la mixité sociale à la préservation du patrimoine, en passant par le tourisme et l’e-communication… Justement, notre rencontre d’aujourd’hui s’inscrit dans le cadre d’un lien social, culturel et économique qui me tient particulièrement à cœur (…) ».

Plus loin, Yves Porteix a rappelé que « avec la ville de Cabestany, la commune de Sorède a été pionnière sur le sol roussillonnais, en 2010, en obtenant le label Agenda 21 qui nous ouvre de belles et précieuses perspectives pour une qualité de vie que l’on espère toujours meilleure (…) ».

C’est Frédérique Marescassier, 5ème adjointe au maire de Sorède, déléguée au Développement durable et à la Jeunesse, qui porte talentueusement ce projet de l’Agenda 21.

Les élus (dont Marie Schmidt ici sur la photo), remettant les « champignons solaires » fabriqués par l’ESAT de Sorède aux nouveaux sorédiens…

A la fin de l’intervention du maire, l’équipe municipale pratiquement au complet – sous l’impulsion de Marie Schmidt, conseillère municipale déléguée et chef d’orchestre de cette manifestation, et également de Mireille Mestres, la 1ère adjointe en charge des Finances, des Affaires sociales, des Ecoles et des Personnes âgées – a remis aux nouveaux sorédiens le cadeau de bienvenue (cette année un « champignon solaire » réalisé en bois de micocoulier par les employés de l’ESAT de Sorède), puis a invité les participants à lever le verre de l’amitié autour de deux buffets (salé et sucré) mis en place à partir exclusivement de produits du terroir fabriqués par les artisans et agriculteurs-vignerons locaux, avec l’efficace complicité de la nouvelle association des commerçants de Sorède.